Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

La Suisse manque à nouveau le podium en finale du relais 4×100 mètres féminin. Cette fois-ci, Géraldine Frey, Mujinga Kambundji, Salomé Kora et Ajla del Ponte n’ont toutefois pas réussi à faire mieux qu’une septième place en 42”81. Ce temps est moins bon que le temps établi en qualifications (42”73) mais il permet certainement aux relayeuses suisses de marquer leurs repères pour le futur proche. « Nous sommes extrêmement déçues mais il y a des points positifs que nous pourrons retirer de cette finale », expliquait Salomé Kora.

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

Avec une cinquième place mondiale sur 100 mètres, un record de Suisse en demi-finale du 200 mètres et une huitième place finale sur le demi-tour de piste, Mujinga Kambundji est parvenue à mener sa campagne personnelle à un très haut niveau durant les championnats du monde à Eugene. En trois épisodes, on vous raconte l’histoire des sœurs Kambundji à Hayward Field.

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

Le natif de São Paulo est devenu le nouveau roi du 400 mètres haies à Hayward Field. Invaincu en 2022, son triomphe n’a surpris personne. Et pourtant beaucoup connaissaient à peine son nom avant les Jeux Olympiques de Tokyo, il y a encore dix mois. Pour la première fois, un athlète brésilien remporte l’or sur une discipline longtemps acquise à la cause américaine. Le record du monde de Karsten Warholm, loin du compte à Eugene, reste à sa pleine portée.

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

La jeune championne ukrainienne du saut en hauteur vient de décrocher la médaille d’argent à Eugene, à 20 ans. Trop juste pour cueillir son tout premier titre mondial mais suffisamment pour rendre fier un pays entier. « Mon coach m’a toujours dit qu’il fallait que j’oublie ce qu’il se passe en Ukraine, que je trouve la paix intérieure au moins quelques temps. Mais avez-vous au moins la recette pour y parvenir ? »

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

En établissant une marque à 8,16 mètres en finale du saut en longueur à Hayward Field, Simon Ehammer devient le septième Suisse à remporter une médaille mondiale, après Mujinga Kambundji à Doha en 2019. Déjà tenant de la meilleure performance mondiale établie à Götzis en mai, en 8,45 mètres, le décathlète a prouvé être en mesure de se confronter avec les grands spécialistes de la discipline. Un expert dresse son portrait.

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

Julien Bonvin quitte Eugene avec un grand sourire. Éliminé en séries du 400 mètres haies en 50”40, il sait que les vrais bénéfices sont ailleurs. Voici les étapes qui ont mené le Valaisan jusqu’au cœur de l’Oregon pour y vivre ses premiers championnats du monde.

Envoyé spécial à Hayward Field, Eugene (Oregon)

Nous avons mis les pieds dans le haut-lieu reconnu de l’athlétisme mondial, à l’endroit même où s’apprêtent à être disputés les tout premiers championnats du monde organisés sur le territoire des États-Unis. Sous la romance, voici ce qui fait la légende de la ville d’Eugene: entre le stade historique de Hayward Field et la figure emblématique de Steve Prefontaine, d’autres mythes se tapissent ici et là, sur les contours de l’Université d’Oregon.

Ajla del Ponte et Mujinga Kambundji sont presque venues à bout d’une saison qui aura vu l’équilibre dans le monde du sprint féminin, en Suisse, vaciller du côté de l’une comme de l’autre. La Tessinoise de 25 ans et la Bernoise de 29 ont ensemble, en 2021, marqué le salut au canon en l’honneur de l’athlétisme suisse en figurant toutes les deux en finale du 100 mètres des Jeux Olympiques à Tokyo. Longtemps attendue, cette rivalité sur les pistes a, en grande partie, été rendue possible grâce à l’éclosion au plus haut niveau d’Ajla del Ponte. Et ça ne fait que commencer, disent certains.