Catégorie : Paléo Festival Nyon

Lire la Suite

Du blues créole de Pascal Danaë avec son nouveau trio Delgrès

La musique du nouveau trio de Pascal Danaë s’inscrit dans un voyage initiatique dans des contrées passablement exotiques, la Guadeloupe, dans le profond certain des Caraïbes, au large de la côte américaine. Delgrès, ce nouveau groupe composé de Pascal, Baptiste Brondy – batteur de l’ancienne “Rivière Noire”, vainqueur aux Victoires de la Musique en 2015, cofondé par Pascal Danaë lui-même – et Raf Gee à l’imposant soubassophone, part de ces terres excentrées et à l’Histoire riche pour en extraire dans ses musiques, les soubassements d’une culture signalée. Tenants d’un blues créole défini par le style baroque de Pascal Danaë et les provenances du classique de Raf Gee, le trio ne manque pas de faire des liens aussi bien historiques que culturels dans ses nouvelles créations. Rencontre au Paléo Festival.

Lire la Suite

De Nancy à La Havane, le monument musical composite de Son Del Salón

Au Village du Monde du Paléo Festival, Son Del Salón est un groupe dont l’écoute est une initiation à une culture du partage. Toutes les sonorités échangées avec le groupe cubano-français figurent dans les profondeurs des faubourgs de La Havane, bien qu’elles soient désormais teintées d’une modernité inévitable dans les compositions du collectif qui se laisse, avec son troisième album Estados, la possibilité d’explorer plus loin, vers des horizons nouveaux au bénéfice d’un souffle plus électroniquement et électriquement traditionnel. Julio David López Pérez, chanteur à la guitare, maracas et güiro, nous a ouvert les portes de leur passion commune, située autour de la sacro-sainte musique cubaine.

Lire la Suite

Kumbia Boruka, de la cumbia des sixties à l’ère de l’électrique

Le tournant électrique n’a pas échappé à Hernan Cortés, natif de Monterrey, grandi avec la cumbia dans les années 1980, devenu chanteur et accordéoniste du collectif Kumbia Boruka, fondé par la collaboration de genres avec le Lyonnais Bob Sikou. Kumbia Boruka se résume par le mélange de la cumbia des années 1960, revue à l’ère de la naturelle modernité où les batteries, guitares électriques et basses font s’élever le vent de nouvelles traditions. Aussi, de la cumbia colombienne originaire et du reggae made in la colline française de Croix-Rousse, dans les alentours de Lyon, naît un projet fédérateur, par les styles et les provenances nationales de nombreux musiciens, venus de Chili, Colombie, Mexique et donc France. De l’intérêt grandissant, à l’écoute des divers sets que le collectif a faits tout au long des journées de vendredi et samedi au Village du Monde du 42e Paléo Festival de Nyon. Retour en immersion, dans le nord de la plaine de L’Asse.

Lire la Suite

La Berbenautika émargée des Caribéens Systema Solar

Au Village du Monde du 42e Paléo Festival, la fête fut encore de la partie mercredi soir. Après l’apparition sur scène des Béliziens de The Garifuna Collective et du Mexicain Celso Piña, tenant d’une cumbia révolutionnaire, c’est le collectif Systema Solar qui a eut l’honneur de conclure les festivités du quartier le plus au nord du site du festival nyonnais, déjetant notamment les repères les plus ancrés de la tradition colombienne à la faveur de leur genre de musique singularisé et inventé à l’image de leur personnalité, la Berbenautika. Rencontre.

Lire la Suite

Boogát, l’underground latino-américain à l’accent québécois

Pour l’ouverture du Village du Monde de la 42e édition du Paléo Festival, l’artiste tous horizons Boogát n’a pas manqué de faire danser les quelques centaines de personnes regroupées au devant de la scène du Dôme mardi après-midi. Immersion profonde dans l’univers du chanteur paraguayen et mexicain, né à Québec et établi à Montréal, tenant d’un hip-hop des années 1990, mélangé à une pointe de reggaetón et une grande dose de cumbia. Rencontre.

Lire la Suite

« Audace et utopie » à la Ruche, le 42e Paléo Festival s’annonce resplendissant

Lors de traditionnelle conférence de presse d’ouverture du Festival, le Paléo a amorcé sa 42e édition à La Ruche, recoin actif et vitrine sensationnelle du cirque et de l’art de la rue qui fête cette année les dix ans de présence sur le terrain de l’Asse. Reportant l’effort pour cultiver à chaque édition la créativité des structures et l’urbanisme du terrain, Daniel Rossellat n’a pas été sans rappeler la qualité d’accueil de son festival. Puis, au terme de la conférence de presse, s’ensuivit, comme de coutume, la visite du terrain. Exploration sur les nouveautés de la volée 2017.