Coudoyé en marge du Festival Voix de Fêtes le vendredi 18 mars, où il a été invité sur une scène découverte, Antoine Villoutreix est revenu en profondeur sur la construction et les motivations de son nouvel album « Paris-Berlin », dont la sortie est programmée le 29 avril. À l’écoute, néanmoins, de ses deux premiers singles « Wie Wunderschön » et « Boulevards de Paris », le public peut bénéficier d’un très bon avant-goût de ce nouvel opus poétique et humain. Rencontre.

Avec son slogan « aimer c’est s’engager », la 26ème édition du festival chrétien « Prier et témoigner » prenait fin ce dimanche 8 novembre à l’université de Fribourg. Un weekend de prière, d’activités diverses et de témoignages poignants pour percer le cœur d’un jeune public; mais aussi des chansons, un artiste sincère, Grégory Turpin. La conversion, la crise, l’égarement puis la reconversion et l’engagement: il nous confie son parcours d’enfant prodigue devenu musicien de Dieu.

Charmante et populaire, Mina Tindle a fait une apparition remarquée au Paléo Festival cette année. Pour la 40e édition, la chanteuse française est venue présenter son nouvel album « Parades », sorti en 2014. Au croisement de France Gall et Cat Power – ses deux plus grandes inspirations féminines – Mina a bénéficié d’un héritage intéressant. Rencontre.

Jeudi soir, Faada Freddy est venu présenter, au Paléo, son nouvel album « Gospel Journey », entièrement enregistré avec le son de la voix. Libéré des instruments matériels, le Sénégalais de 40 ans a uniquement fait parler (ou chanter) son corps sur scène. Rencontre avec l’artiste autour d’une table ronde.

Daniel Rossellat annonçait certaines touches de nostalgie assumée en conférence de presse de présentation de la 40e édition du Paléo Festival de Nyon ; un certain nombre de légendes et des pellicules des précédentes éditions sont à même de revigorer la mémoire des plus anciens festivaliers du siècle dernier. Un anniversaire, c’est également l’occasion d’innover et de s’offrir des cadeaux inédits, dixit le syndic de Nyon. Cap sur le Paléo version 2015.

Ce weekend ainsi que durant la semaine le précédant, la 44ème édition du Festival de la Cité a fait vibrer, rire, danser et surtout rêver la ville de Lausanne. Des centaines de curieux ont pu découvrir diverses prestations artistiques ainsi que musicales et gustatives d’une qualité certaine et originalité parfois surprenante. Au cœur de la foule, des sons et des lumières; immersion d’un soir dans cet univers féerique et accessible à tous.