Catégorie : Les rendez-vous du Lido

Nathalie Devantay: « Je crois toujours au Prince charmant »

La très talentueuse Nathalie Devantay, pas encore 40 ans – 39,90 pour être précis (interprétez-le dans la logique du sketch comme un signe de matérialisme accru de la gente féminine) – s’est divertie sur les planches du Lido Comedy & Club ce vendredi soir. Dans un sketch haut en couleur et en notes musicales, la jeune vaudoise a pris, à sa manière, la défense des femmes engagées dans le long et douloureux processus de la vie quotidienne: le couple puis… la séparation. Rencontre avec la Julia Roberts de l’humour.

Lire la Suite

Pierre Croce: « La PowerPoint Comedy nécessite beaucoup de coordination »

Technologique et innovant, Pierre Croce aura décidément marqué de son PowerPoint la scène du Lido Comedy & Club ce week-end. Misant sur l’aspect interactif de sa « présentation-show », le lorrain n’a lésiné sur aucune de ses diapositives pour amener le public à rigoler et à partager les insanités de la vie de tous les jours. Rencontre.

Entretien avec Thomas Wiesel, l’étoile grandissante de l’humour romand (avec Nathanaël Rochat)

En léger manque de préparation et entre deux slams, le jeune prodige Thomas Wiesel a fait le show, ce jeudi soir au Lido Comedy & Club de Lausanne. En plein rodage de son spectacle, la jeune pousse issue du Banane Comedy Club a démontré avec panache l’étendue de sa puissance comique. Rencontre avec un jeune humoriste plein d’entrain.

Joffrey Verbruggen: « La polyvalence est une assurance dans ce milieu »

Chroniqueur, Comédien, humoriste, musicien,… Rien ne semble stopper le jeune belge répondant au nom flamand de Verbruggen. Sa polyvalence, qui s’est vue octroyer une place de choix dans cette interview, est la clé principale de son spectacle qui ne manque de rien. Ainsi, Joffrey, du haut de ses encore très jeunes 25 années, a livré ce samedi soir, au Lido Comedy & Club, les bribes de son tout premier spectacle pour sa toute première fois en Suisse. Bref, vous l’aurez compris ce type est neuf, c’est un nouveau-né dans le monde du théâtre. Et pourtant, à le voir jouer, il semble se hisser parmi les plus grands en interprétant divers personnages plus atypiques les uns que les autres, une sorte d’ « Amarcord » Fellinien joué et présenté avec panache et surtout sans timidité. Rencontre avec le plus grand espoir du plat pays.

Lire la Suite

Level Up: Vishal et l’humour romand en interview

Pour sa première édition et sous la houle de Vishal, le « Level Up » a connu un franc succès ce jeudi 2 octobre au Lido Comedy & Club. Tirés chacun leur tour, les cinq humoristes par qui passera le renouveau du prometteur humour romand — Tamara Cesar, Edem Labah, Fabio Meyer, Bastien Cretton et bien sûr l’inénarrable figure indienne, Vishal — ont livré un sketch de leur cru de qualité diverse et de longueur fortement diversifiée selon les artistes. Tout cela comblé par l’arrivée d’une « guest star », Nathanaël Rochat, qui, tenant son rôle, a su rebondir sur les prestations de la soirée entière avant de présenter une partie de son cocasse spectacle. Coudoyé en fin de soirée, Vishal, père fondateur de ce nouveau rendez-vous de l’humour, est revenu sur « sa » très divertissante soirée.

Lire la Suite

Mr Fraize: « Vive les programmateurs qui prennent le risque de l’exostisme »

Surprenant et insolite, l’excellent Monsieur Fraize (de son vrai prénom, Marc) a revisité la scène du Lido Comedy & Club de Lausanne. Son personnage, des plus mirifiques et plongeant dans une naïveté contrôlée, a trouvé la juste recette de son humour « par exaspération », selon les mots prononcés par Jean Benguigui sur le plateau d' »On n’demande qu’à en rire » sur France 2. Entre guitare désaccordée et script « paresseux », Mr Fraize a su émerveiller son public avec une innocence sans fin. Rencontre avec l’inénarrable Marc Fraize.

Olivia Moore: « Ce qui me passionne, c’est les relations entre personnes »

Défrayant la normalité et la routine de son propre foyer, Olivia Moore récite dans son spectacle un rôle qui n’a d’autres qualités que son authenticité. Son quotidien la passionne au point d’en faire le récit fulgurant en compagnie des spectateurs en quête de divertissement. Et quand on parle des enfants, de leurs gribouilles faciales, de leur inventivité comportementale en passant par la tendresse de leur innocence mais aussi par la figure plus endiablée et moins élogieuse de Golum (dixit l’artiste), on ne peut qu’esquisser un sourire entraînant joie mais aussi compassion. L’ambiance est agitée sur les planches, où Olivia nous remémore ses pires (mais surtout ses meilleurs) moments familiaux en compagnie de ses nombreux enfants. Rencontre avec une mère indigne.

Jarry: « J’avais envie de me mettre en danger »

Jarry a enflammé la scène du Lido Comedy & Club ce vendredi soir. Mélangeant son humeur festive à son humour fantasque, ses rêves de danse à ceux du chant, l’ « Atypique » a réalisé son vœux le plus précieux: celui de devenir artiste. Rencontre avec l’homosexuel le plus hilarant et sensible de sa génération. Atypique.