Des Moon Shoes aux Spikes, comment Nike a conquis l’Oregon

En 1962, Phil Knight, un ancien grand spécialiste du Mile, rêvait de mettre au point un prototype de chaussures qui permette de courir toujours plus vite et surtout mieux. Il découvre alors deux choses. La première, c’est qu’à cette époque les leaders du marché étaient tous manufacturés au Japon. La seconde, c’est que son ancien entraîneur Bill Bowerman – très reconnu en Oregon – partageait le même rêve. Ainsi, quand Knight s’est associé à Bowerman et qu’il est parvenu à convaincre une grande marque japonaise de revendre une pièce de leur collection aux Etats-Unis, les prémices d’une histoire folle ont été lancées. A cette époque, Nike n’avait pas encore vu le jour, mais l’industrie des chaussures de course était sur le point de connaître un grand chambardement.