PLAT7222

Le rendu du film peut laisser perplexe au premier abord. Il y a bien de quoi; Mei Fa Tan joue à la bascule entre deux mondes, le premier purement fictif – au suivi des codes de science-fiction – le second d’autant plus réel. © Phil Latour