80e Bol d’Or, un week-end de fête sur le Léman en 150 images

Le 80e Bol d’Or Mirabaud s’est conclu dimanche en fin d’après-midi, vers 17 heures; 189 embarcations avaient alors parcouru l’ensemble des 66,5 miles nautiques (environ 123 kilomètres). Près de 550 bateaux avaient pris le départ samedi matin depuis la rade de Genève et 301 ont abandonné. Mais au-delà des chiffres, ce Bol d’Or a permis l’écriture d’une légende, d’une histoire, celle de la régate. En 80 ans, le Bol d’Or a connu un engouement fantastique, tant sous son versant populaire que sous son versant sportif. La course, armée de patience face à des vents évanescents, aura été des plus serrées avec pas moins de cinq bateaux (quatre D35 et un Ventilo M1) se défiant la victoire à quelques mètres de la ligne d’arrivée. C’est finalement Mobimo qui l’a emporté avec, à sa barre, Christian Wahl. L’Okalys du jeune Arnaud Grange (fils de Nicolas) et de Loïck Peyron a terminée deuxième devant Ylliam et Alinghi. Quant au Safram, il a pris la cinquième place; ce n’est pas encore cette année que l’équipage du Président Rodolphe Gautier détrônera les D35. Un seul Ventilo M1 étaient parvenu à remporter le Bol d’Or, le Zenith Fresh…! de Jean-Philippe Bucher et Christophe Péclard en 12h30 de course. C’était alors déjà 1h45 de moins que cette longue édition 2018. Revivez le week-end de fête sur le Léman en 150 images !

Pour toute utilisation des images, merci d’envoyer un mail à l’adresse photo@lemultimedia.info.