Nouveauté

Le solide collectif des Wildcats a fait la différence face aux Valkyries (23-0)

« Tout le monde a joué avec passion et en équipe », souligne le coach Nick Blackwell.

Les joueuses du CERN Rugby Club ont su faire preuve de patience pour s’imposer sur le score de 23-0 face aux Zurich Valkyries.

L'effectif des Wildcats CERN qui ont affronté les Zürich Valkyries ce week-end. © Wildcats

L’invitée
Sandra Imsand, pour les Wildcats

C’était chaud samedi au Stade des Serves. Une affirmation qui ne tient pas seulement du soleil généreux qui brillait et faisait transpirer public et joueuses mais aussi de la qualité de la prestation proposée par les Wildcats.

Les leaders de Ligue nationale A féminine ont en effet dû batailler ferme et faire preuve de patience pour s’imposer face aux quatrièmes du classement, à savoir les Zurich Valkyries. En première mi-temps, les Cernoises ont largement dominé, pourtant, elles peinaient à confirmer cette domination au score. Il aura fallu une pénalité, concrétisée par Lami Damachi pour débloquer enfin le compteur (3-0). « Le fait de rejoindre les vestiaires en ayant pris la tête a été un soulagement au vu de la physionomie de la rencontre », explique le coach Nick Blackwell.

Le scénario de la deuxième mi-temps ressemblait à s’y méprendre à celui de la première. Bonne circulation de balle, domination claire des Wildcats, mais toujours pas d’essai. « Les filles ont très bien communiqué entres elles. Perdre le match et encaisser des points ne leur a jamais traversé l’esprit, explique Nick Blackwell. Cela a permis à l’équipe de ne pas se départir de son sang-froid et de garder le contrôle du match. » Une deuxième pénalité marquée par Lami Damachi a permis d’augmenter le score à 6-0, puis enfin, la libération! Un essai marqué à la suite d’une belle action collective où la balle a circulé jusque derrière la ligne arrière. Essai transformé, faisant passer le score à 13-0. Puis, encore une pénalité et enfin un dernier essai inscrit par Mélanie Bey, transformé lui-aussi par Lami Damachi, auteure de la bagatelle de 18 points pour les Wildcats. Score final: 23-0 pour les Franco-Suisses. « C’était un match très physique de la part des deux équipes, analyse la capitaine Juliette Pera. Nous avons eu de très belles opportunités mais malheureusement nous n’avons pas su les concrétiser, nous aurions dû marquer beaucoup plus. » « Tout le monde a joué avec passion et en équipe, souligne le coach Nick Blackwell. Nous tirons notre chapeau également à Zurich qui n’a jamais baissé les bras et a joué dur, malgré un contingent réduit. »

Les Wildcats vont-elles terminer la saison à la première place du championnat et aborder les phases finales avec l’avantage du terrain ? Réponse le 26 mai contre les redoutables et redoutées Dangels de Lucerne pour le dernier match de la saison régulière. Pour être certaines de pointer tout en haut du classement, elles devront non seulement s’imposer mais en plus avec la manière, puisqu’il faudra obtenir de surcroît le bonus offensif (4 essais inscrits au minimum). Au vu du mental collectif dont ont fait preuve les Cernoises samedi, elles en ont largement les moyens.

About leMultimedia.info (5 Articles)
Le nouveau webzine culturel et sportif de la Suisse romande. Depuis 2014

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.