Nouveauté

Pablo Iglesias: « Venir de l’ASF avec un poste de sélectionneur des M20, c’est quand même un choix difficile à prendre »

Le nouveau directeur sportif du FC Lausanne-Sport a confiance en le nouveau projet du club, sous la férule du groupe INEOS

Après le rachat du club par le groupe INEOS et un mercato mouvementé du côté lausannois avec les arrivées dans l’équipe de Simone Rapp, comeilleur buteur du championnat, Alexander Fransson et Enzo Zidane, fils de Zinédine, c’était au tour de la direction sportive du club de se refaire une santé. Afin de poursuivre son projet révolutionnaire mené par le président David Thompson, le FC Lausanne-Sport s’est offert les services du tacticien et sélectionneur M20 de l’Équipe de Suisse, Pablo Iglesias. Au court d’une brève conférence de presse, les deux hommes en ont profité pour détailler devant la presse le nouvel organigramme du club ainsi que le cahier des charges du nouveau directeur sportif.

Le nouveau directeur sportif du FC Lausanne-Sport, Pablo Iglesias (à droite) expose son cahier des charges de la nouvelle année, aux côtés de son nouveau président David Thompson. © Jean-Luc Aubœuf / oneclick-photo.ch

L’apparition devant la presse du nouveau directeur sportif du FC Lausanne-Sport, Pablo Iglesias, aura permis d’en savoir davantage sur les ambitions nouvelles du club dirigé par David Thompson. Le nouvel homme fort du club lausannois a qualifié l’arrivée de Pablo Iglesias de « grand moment pour le club ». En effet, la structure du FC Lausanne-Sport a été repensée et revue de fond en comble, s’alignant sur celle des grandes entreprises comme l’incarne parfaitement INEOS. De plus, comme l’a avancé Pablo Iglesias, le LS se devait d’atteindre « le palier suivant » pour se développer et s’aligner sur une logique d’entreprise déjà employée par de grands clubs, décision qui ne peut être que bénéfique pour le club.

Une structure bien définie

Mais le projet des bleus et blancs ne s’arrête pas là. En effet, ce sont cinq secteurs qui ont été établis afin d’offrir au club une structure digne des plus grands et dont la pièce centrale n’est autre que le tacticien hispano-suisse Pablo Iglesias. Pour le président, « l’arrivée de Pablo est un grand moment pour le club et son développement pour les prochaines trois, quatre années. Pablo est important dans notre organigramme et je suis heureux qu’il soit le directeur sportif du club. Il sera responsable de la première équipe, des académies ici et en Afrique et responsable du département de recrutement du club. J’espère également que pour les prochaines années on arrivera à faire de grandes choses pour ce club et je suis très fier de présenter Pablo Iglesias aujourd’hui. »

« Le défi est extrêmement important, c’est un projet complexe qui va mobiliser beaucoup de monde et je ne serais donc pas seul. Nous serons un “nous” »

Pablo Iglesias, nommé directeur sportif du FC Lausanne-Sport

Quant à la structure précise, elle est basée sur cinq aspects : le secteur professionnel – première équipe, staff technique, staff médical et la logistique du club –, la formation dans les académies – joueurs et entraîneurs –, le recrutement et la détection de jeunes talents – sur le plan régional, national et international –, les institutions et les médias – pour assurer une bonne communication avec l’UEFA, la FIFA, l’ASF et la presse – et enfin l’aspect social, afin d’améliorer la visibilité du club dans les domaines de l’éducation et de la santé, entre autres. Tout cela montre donc bien toute la complexité du projet confié à Pablo Iglesias, comme il l’a lui-même confirmé lors de sa présentation : « Le défi est extrêmement important, c’est un projet complexe qui va mobiliser beaucoup de monde et je ne serais donc pas seul. On va développer une véritable culture, que je qualifierais de “nous”, car avec tous ces départements, on a besoin de personnes compétentes pour que tout tienne et que l’on réussisse ce défi. Ce dernier va être pour moi de faire confiance à des gens du club et je remercie le président de m’avoir choisi. Il m’a encouragé à prendre une décision importante, car venir de l’ASF avec un poste de sélectionneur des M20 comportant les meilleurs joueurs du pays et les meilleurs tournois internationaux, c’est quand même un choix difficile à prendre. Mais j’avoue que lorsque Stefan Nellen, le vice-président du club, m’a appelé, je ne peux pas vous expliquer pourquoi, mais j’ai eu tout de suite un bon feeling. Quelque chose s’est passé de par l’élégance, l’écoute attentive et l’envie de faire des choses simples sans partir dans l’excès. C’est donc toute cette dynamique positive qui m’a permis de faire mon choix et de me faire sentir que j’ai beaucoup à apprendre de ce genre de personnes dans ce type de projet. »

Ne pas confondre ambition et précipitation

Malgré l’engouement autour du FC Lausanne-Sport, Pablo Iglesias a voulu rappeler l’objectif premier du club, celui du maintien. « Le LS fait les choses bien, mais quand on parle d’ambition, il ne faut pas se précipiter. On parle d’un projet à moyen voir long terme et ce n’est que le début. Le club prend un virage important et quelque chose me laisse dire que l’on va sur un bon chemin et j’ai envie d’y croire. Le projet est défini mais les personnes qui vont m’accompagner ne le sont pas encore. Je serais accompagné par une personne expérimentée et on va faire de notre mieux pour réaliser nos objectifs. Mais je veux être clair, mon travail de directeur sportif ne sera pas uniquement dédié au recrutement. L’idée principale est de s’appuyer sur l’aide des cinq différents départements pour permettre au club de grandir et de se développer afin de rivaliser avec les grandes équipes. »

Quoi qu’il en soit, Pablo Iglesias ne prendra pas ses fonctions de directeur sportif avant le jeudi 1er février prochain, laissant ainsi la gestion de la fin de ce mercato hivernal entre les mains de ses futurs dirigeants. Quant au LS, il ne lui reste qu’à confirmer sa bonne fin d’année 2017 en rentrant de pied ferme et en décrochant les trois points lors de sa reprise de Super League face au FC Lucerne ce samedi 3 février. Un match qui s’annonce comme un premier grand test pour la nouvelle administration et l’équipe nouvellement constituée.

About Mikael Mourelle Garcia (19 Articles)
Rédacteur pour la section "Football" | Commentateur pour Global Sport | Étudiant en Sciences du Sport & Espagnol à l'Université de Lausanne | Membre de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) | Membre de l'Association Vaudoise de la Presse Sportive (AVPS).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.