Nouveauté

La Swim Cup, la compétition qui banalise les superlatifs

Katinka Hosszu, Kosuke Hagino, Niels Liess: le meilleur des finales de la Swim Cup de ce jeudi

Les meilleurs nageurs de la planète se sont donnés rendez-vous à la piscine de Mon-Repos en cette dernière semaine avant les fêtes, à l’occasion de la deuxième édition de la Swim Cup de Lausanne. Entre chronos d’exceptions, records du meeting ou records de Suisse, les amateurs de natation en ont vu de toutes les couleurs. 

Le Japonais Kosuke Hagino domine les épreuves de quatre nages. © leMultimedia.info / Oreste Di Cristino

↘ Voir bientôt: Swim Cup, les finales de jeudi en images.
↘ Voir également notre direct de la piscine de Mon-Repos.

Entre le Hongrois, le Japonais, l’Anglais ou encore l’Allemand, il fallait être polyglotte pour comprendre toutes les discussions dans le bassin d’échauffement. Totalisant plus de 250 athlètes provenant de 17 pays différents, les organisateurs de la Swim cup de Lausanne ont su allier la dose parfaite entre les meilleurs nageurs suisses et la crème de la natation internationale afin de proposer une compétition unique. Avec une piscine de Mon-Repos méconnaissable et un show à l’américaine unique dans le milieu de la natation suisse, l’événement a réussi à attirer pas moins de 21 médailles olympiques, 109 médailles internationales et 9 champions du monde. Des champions d’exceptions qui n’hésitent pas à partager leur expérience pour le plus grand bonheur des locaux de la compétition : « Malgré la fatigue accumulée, il y un réel engouement chez nos nageurs » nous apprend Michaël Richard, coach de la sélection Suisse romande de natation, « C’est une véritable fête de la natation suisse ». Une opportunité, plus qu’une fête, qui a permis aux plus jeunes de nager, côtoyer et observer leurs idoles ainsi que de prendre part à des finales organisées dans les soirées.

Une compétition au standing international

Organisée sur deux jours, la Swim Cup a réuni plus de 1’000 spectateurs qui ont pu se délecter d’un spectacle ahurissant, avec comme maître de cérémonie le Japonais Kosuke Hagino venu à Lausanne avec une équipe nippone en feu. Après un stage de trois semaines en Sierra Nevada (Espagne), les objectifs de l’équipe du soleil levant de 25 nageurs étaient clairs : « Nous sommes ici pour voir si notre travail durant notre camp intensif a porté ses fruits » clame le Japonais Masaki Kaneko vainqueur du 100 mètres dos en 49:92. Des propos confirmé par son partenaire d’équipe le champion olympique Kosuke Hagino dominateur des épreuves de 4 nages : « Nous avons une super équipe avec de grosses ambitions ». Une phrase à prendre au pied de la lettre tant les Japonais ont dominé la compétition en abaissant course après course les records du meeting. Figure de proue de la première édition ainsi que de la nation en général, la Hongroise Katinka Hosszu a elle aussi crevé l’écran. « Je suis venue pour le fun mais j’aime gagner ». À 28 ans, la nageuse qui en a 19 dans sa tête, revient à Lausanne avec pas moins de six médailles d’or européennes dans sa valise obtenues le week-end dernier aux championnats d’Europe en petit bassin de Copenhague (Danemark). Vainqueur de toutes ses courses à Mon-Repos, l’Iron Lady a quand même du partager la victoire du 100 mètres dos avec la prometteuse nageuse canadienne Taylor Ruck (17 ans). Après avoir tout gagné dans sa carrière, la Hongroise qui collectionne les titres comme les départs dans les compétions s’est fixée Tokyo comme prochain gros objectif : « Je ferai peut-être moins de courses que d’habitude afin de plus profiter » nous sourit-elle.

Une fin en apothéose

Les Suisses n’ont pas été en reste non plus. Engagés le week-end dernier entre Copenhague pour les championnats d’Europe en petit bassin ou à Rio pour les championnats du monde militaire, tous s’étaient donnés rendez-vous à la piscine de la capitale olympique pour surfer sur la vague du succès. « On est obligé de nager vite ici, c’est magnifique ce qu’ils ont fait pour nous » nous informe un Jolann Bovey sur un petit nuage suite à l’établissement d’un nouveau record de suisse du 100 mètres brasse en 58:78. Le Palinzard qui s’épanouit désormais en Norvège n’a pas été le seul brasseur à s’illustrer ; son coéquipier Yannick Kaeser a également abaissé la marque nationale du 200 mètres brasse à 2,06:42. Triple médaillé militaire quelques jours plutôt, Niels Liess a réussi l’exploit d’éclipser la course phare de clôture de la compétition, à savoir le 50 mètres nage libre. Avec un départ canon et une prise de risque assumée, le Genevois s’est brillamment imposé sur le 400 mètres nage libre établissant le record du meeting ainsi que sa meilleure marque personnelle en 3,45:11. « Ce n’est pas ma plus belle victoire mais voir ce public en feu me soutenir fait vraiment plaisir » pointe à notre micro Niels Liess exténué mais en liesse à la sortie du bassin.

« J’adore venir ici ; la musique, l’atmosphère, tout me plaît à Lausanne »

Katinka Hosszu, sextuple médaillée d’or européenne

Un public et une ambiance magique qui devient gentiment une des marques de fabrique de l’événement. « J’adore venir ici ; la musique, l’atmosphère, tout me plaît à Lausanne » nous confie la reine de la natation Katinka Hosszu qui a déjà inscrit la troisième édition de la Swim Cup en lettre rouge dans son calendrier 2018. « On veut encore approcher deux grosses équipes nationales du calibre du Japon » conclut Christophe Debize, le directeur exécutif de la compétition. Avec les mêmes têtes d’affiche et la participation de nouveaux athlètes internationaux de renom, la troisième édition de la Swim Cup de Lausanne promet déjà d’être aussi explosive que le millésime 2017.

About Loris Bonfils (6 Articles)
Rédacteur pour la rubrique sport. Titulaire du bachelor en sciences du sport. Actuellement étudiant en master en gestion du sport et des loisirs à l'Université de Lausanne.

1 Trackback / Pingback

  1. Swim Cup: les 100 images des finales de jeudi soir – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s