Nouveauté

Suisse-Pays-Bas (27-30): Si près du but

En hommage à Eric Melville, la Suisse a offert un visage conquérant pour son premier match européen de la saison

Le XV de l’Edelweiss s’est incliné 27 à 30 face aux Oranjes samedi à Yverdon-les-Bains. Ce fut un match a deux visages pour les Helvètes, privés de ballon en première mi-temps et resplendissants en seconde.

Les Suisses tout proche de l'exploit face aux Oranjes. © leMultimedia.info / Oreste Di Cristino

 Interview d'après-match avec l'entraîneur de l'Équipe de Suisse, Olivier Nier
 Cyril Lin: « Nous avons bien joué en fin de match mais nous sommes partis de beaucoup trop loin »

↘ Revivre le match en 100 images exclusives !

Samedi après-midi à Yverdon, 1’415 spectateurs attendent l’exploit des Suisses scandant « Hop Suisse ! » jusqu’en toute fin de match. Malheureusement, un en-avant dans les 22 mètres des Néerlandais met un terme à un match riche en rebondissements. « Nous aussi on y croyait, déclare l’entraîneur Olivier Nier à notre micro. On a un beau surnombre à la fin. C’est dommage, mais c’est le rugby. »

Le film du match

Menés 8 à 27 jusqu’à l’heure de jeu, les Suisses ont été crescendo dans le match.

En rendant beaucoup de ballons et en s’exposant en défense, ils subissent de loin les 35 premières minutes qui se soldent sur un 3-24. Dans les principales zones de jeu, les mêlées et les touches sont dominées par les Pays-Bas. Grâce à la possession, l’ailier gauche Visser inscrit un doublé, puis Mol s’offre un essai de 80 mètres grâce aux nombreux plaquages manqués. Un essai de Lucas Heinrich sur la dernière action du premier acte redonne quelques couleurs à l’Edelweiss (8-24). Au retour des vestiaires, les Suisses poussent dans le camp adverse. D’abord stériles, ils dominent enfin les mêlées puis inscrivent 19 points dans les vingt dernières minutes. Une pluie d’essais s’enchaîne et sont conclus par Nicolas Guyou sur du pick and go, Tim Voegtli sur un ballon récupéré au renvoi et Jonathan Wullschleger sur déploiement après une mêlée. La toute fin de match offre un vrai suspense avec quelques percées avant le coup de sifflet final.

Revanche ratée

Défaits 38 à 25 à Amsterdam au printemps dernier, le XV de l’Edelweiss se sentait outsider au moment de retrouver les Oranjes, surnom de l’équipe des Pays-Bas. Les Suisses avaient tout de même envie de bien rentrer dans la nouvelle compétition du Trophée Européen, édition 2017-2018. Le coche est manqué de peu. Néanmoins, c’est une défaite avec les honneurs. « On est parti de loin, ajoute M. Nier. Le début a été difficile, mais la fin de match [avec trois essais] est à l’image de notre équipe et de son grand cœur. »

Tout a été crescendo

Sans comparer tous les paramètres du monde amateur et professionnel, force est de constater que les Suisses, qui se sont réunis jeudi soir pour préparer la rencontre, ont eu plus de panache que le XV de France face à l’Afrique du Sud (défaite 17-18 hier soir). À leur niveau, les Helvètes ont produit un jeu intéressant.

« La Suisse est une équipe qui joue très bien devant, juge Simon Perrod, le demi de mêlée. Derrière, on a eu beaucoup de difficultés en première période. » Interrogé pour savoir s’il fallait tenter le drop-goal pour accrocher un match nul, Cyril Lin a jugé que non. « Le match nul… on s’en fout, déclare-t-il à chaud. On doit peut-être prendre une ou deux pénalités dans le match mais c’est comme ça. On a choisi comme on le sentait car on a compris qu’on pouvait mettre de la vitesse et rivaliser. »

Gareth Gilbert, sélectionneur néerlandais a même pensé à la défaite des Oranjes. « Nous avons fait une bonne première mi-temps, dit-il, mais ensuite les Suisses sont revenus et j’ai cru qu’ils allaient gagner. Ils ont joué avec le cœur, notamment pour Eric Melville. »

Un hommage à l’ex-sélectionneur

Décédé d’une crise cardiaque en juin dernier, Eric Melville a manqué aux joueurs suisses. Le défunt sélectionneur suisse a reçu l’hommage de toute l’équipe par une minute de silence. Vendredi soir, Daniel Herrero qui l’avait connu à Toulon a donné une conférence sur le rugby dont les bénéfices reviennent à la famille de M. Melville. En collaborant une année dans le staff helvétique, il avait tissé des liens forts avec ses joueurs. « Nous avons vécu un beau match, plein d’émotions, aussi car le premier sans Éric » a déclaré Simon Perrod. Olivier Nier, qui entraînait l’équipe avec lui, n’a pas manqué d’émotion au moment de l’évoquer. « On a vécu les retrouvailles [ndlr, jeudi soir] comme un grand moment d’amitié, a-t-il déclaré. Sa famille est même venue pour le match. Il ne nous manquait que la victoire pour transformer cet événement. »

Les faits de match:
Suisse v Pays-Bas, 27-30 (8-24)

Composition de l'Équipe de Suisse:
1 Cyril Lafuye, 2 Maxime Lucon, 3 Benjamin Moritz, 4 Edgar Alber, 5 Nicolas Guyou, 6 Tim Vögtli, 7 Jonathan Wullschleger, 8 Cyril Lin ©, 9 Simon Perrod, 10 Sébastien Dimitri, 11 Lucas Heinrich, 12 Jeramy To'a, 13 Francis Gangaht-Samba, 14 Ghislain Montiel, 15 Erwan Meudic. Remplaçants: 16 Nathan Pelsy, 17 Romain Chamand, 18 Mathius Bernath-Yendt, 19 Corentin Delabays, 20 Dominic Gorman, 21 Romeo Vuadens, 22 Hugh Kisielewski et 23 Sylvain Hirsch. Entraîneur: Olivier Nier.

Composition des Pays-Bas:
1 Hugo Langelaan, 2 Mark Darlington, 3 Robin Moenen, 4 Mark Wokke, 5 Vincent Wright, 6 Dirk Danen, 7 Huey van Viet, 8 Rob Verbakel, 9 Jake Ashby, 10 Liam McBride, 11 Sep Visser, 12 Storm Carroll, 13 Josh Gascoigne, 14 Pieter Mol, 15 Siem Noorman. Remplaçants: 16 Andrew Darlington, 17 Roberto Warmerdam, 18 Koos de Haan, 19 Chesney Crosby, 20 James Colvin, 21 Amir Rademaker et 22 Juren Jorna. Entraîneur: Gareth Gilbert.

Notes: Stade Municipal, Yverdon-les-Bains. 1'415 spectateurs.
Publicités
About Patrick Aimé (86 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.

1 Trackback / Pingback

  1. Europe Trophy: la courte défaite de l’Équipe de Suisse face aux Pays-Bas en images – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s