Nouveauté

En Promotion Honneur, le Servette Rugby Club tient haut ses ambitions

Le Servette Rugby Club a dominé l'AS Culin Rugby pour sa première en Promotion Honneur (59-7)

Le Servette Rugby Club du nouvel entraîneur Gabriel Lignières a dominé l'AS Culin Rugby, club d'un petit village de 500 habitants, 59-7 dimanche après-midi lors de la première rencontre de la division Promotion Honneur du Comité du Lyonnais. Pour Servette, composé de nouvelles recrues et de nombreux jeunes issus de la formation, le match fut rapidement plié; à la 20e minute, les Grenat menaient déjà 19-0 pour asseoir leur domination plus tard dans la rencontre avec notamment un double essai de Luvo Mafu (18 ans) peu après la demi-heure (35e et 37e).

Les Servettiens sont entrés de bon pied dans la division Promotion Honneur face à l'AS Culin Rugby. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info

📷 Visionner notre galerie photo de 100 images de la rencontre
🎥 Écouter notre interview en direct avec le Président du SRC Marc Bouchet
🎥 Écouter notre interview en direct avec le capitaine de l'AS Culin Rugby Jérémy Greggia

Le Servette Rugby Club repart vers l’inconnu dans une division nouvelle du Comité du Lyonnais et où la conquête se fera sans doute plus difficilement que lors des quatre précédents exercices. Au Stade de Genève, aussi, une refondation conséquente eut touché l’effectif du Servette Rugby Club à l’heure où les Grenat s’apprêtaient ce dimanche après-midi à la reprise du championnat de Promotion Honnneur. Plusieurs joueurs, piliers de la première équipe lors des quatre précédentes saisons, ont quitté le navire à l’intersaison, à l’image de Julien Laurin (parti à Saint-Julien-en-Genevois), Kevin Medus (Rumilly), Dirk Haghedooren (Nyon), Vincent Suchaud (CERN), Allan Cambin et Thibault Géry (Annecy), Thomas Schifferdecker (La Motte) ou encore Jérémy Batigne (arrêt), entre autres. Des mouvements de contingent qui font toutefois partie du sport et du rugby en soi comme le rappelle le Président du Servette RC, Marc Bouchet: « C’est une transition aussi car nous entamons notre quatrième année avec le club. Beaucoup de joueurs sont partis – certains qui étaient avec nous depuis le début il y a trois ans et qui sont retournés dans des clubs suisses à Hermance, CERN ou Nyon – et cela fait aussi partie de la vie d’un club et en produit son évolution. » De plus, Guillaume Boussès devenu entraîneur de Servette l’année dernière a, lui aussi, mit un terme d’un commun accord à sa collaboration avec les Grenat qui ont nommé au début du mois Gabriel Lignières, ancien talonneur du RC Nyon, au poste d’entraîneur principal. Mais là ne constitue pas une grande nouveauté pour le président du club aussi car « Gabriel Lignières était déjà dans le staff sénior de l’équipe l’an dernier. »

« Cette année, nous avons beaucoup rabaissé la moyenne d’âge de notre équipe et c’est très encourageant »

Marc Bouchet, Président du Servette Rugby Club

En attendant, pour son entrée en matière, les Grenat n’eurent pas eu trop à forcer pour prendre la mesure de l’AS Culin Rugby au Stade de Genève 59-7 sur des réalisations plurielles de nombreuses nouvelles individualités ayant rejoint le contingent de la Praille à l’intersaison. Avec des essais de Loïc Otal (14e) – en provenance de Blagnac –, Alexandre Valeau (19e et 80e) – Villefranche-sur-Saône –, Christophe François (51e) – Izeaux – ou encore Rafael Candotto (74e) – Annecy Le Vieux –, qui se sont ajoutés à ceux de Dene (4e) et Quillon (58e), la plupart des nouvelles recrues présentes à la Praille dimanche ont marqué et ainsi offert à leur nouvelles couleurs une première victoire d’équipe dans une nouvelle étape, une nouvelle campagne qui a d’ores et déjà débuté au sein du rugby français. « Nous sommes très heureux de débuter la saison; pour nous, c’est la nouveauté car nous sommes dans un groupe qui est plus relevé que la première série. C’était donc un joli match d’ouverture face à une opposition plus dure. L’AS Culin a montré qu’en terme de pression et d’agressivité, ils gardent un niveau plus élevé que ce que nous avons connu ces dernières années. Nous savons donc à quoi nous attendre cette année dans cette division », aiguillonne Marc Bouchet au terme de cette première rencontre qui fut également une occasion pour le club genevois de permettre la promotion de nombreux jeunes de la formation Grenat de figurer parmi les premiers choix du nouvel entraîneur Gabriel Lignières. Ainsi, les jeunes Quentin Dessauvages – déjà aligné la saison dernière dans les rangs de Guillaume Boussès – et surtout l’ailier Luvo Mafu – auteur d’un double essai en solitaire entre la 35e et la 37e minute – ont pu trouver la voie des terrains avec la première équipe dimanche. Signe supplémentaire, si tant est qu’il y en ait besoin, que la formation servettienne évolue encore et toujours. « Intégrer les jeunes qui montent de l’équipe des moins de 18 ans représente ni plus, ni moins que notre projet – rappelle le Président avant de poursuivre — Cette année, nous avons beaucoup rabaissé la moyenne d’âge de notre équipe et c’est très encourageant de voir que ces jeunes sont au niveau et qu’ils progressent tout en faisant partie intégrante du groupe sénior du club. Pour moi, pour le staff et pour tout le club, c’est une très très grande satisfaction. Il y a Mafu mais il y en a beaucoup d’autres également à venir. »

« Nous espérons également avoir relevé, de notre côté, notre niveau de jeu pour maintenir notre objectif d’aller le plus loin possible »

Marc Bouchet, Président du Servette Rugby Club

Cette saison, au-delà du numéro 8 Dessauvages et de l’ailier Mafu – ils sont cinq autres jeunes des M18 à accéder au plus haut niveau: le pilier Le Floch, le talonneur Reculon, le deuxième ligne Pozzi, le troisième ligne Boutaly et le demi d’ouverture Willems. Ensemble, Servette tiendra bon son cap jusqu’aux divisions Fédérales, au moins, comme l’espère encore Marc Bouchet: « Nous sommes dans l’inconnu en Promotion Honneur. Nous espérons également avoir relevé, de notre côté, notre niveau de jeu pour maintenir notre objectif d’aller le plus loin possible que ce soit en Comité du Lyonnais ou dans le championnat de France. Nous prendrons donc les matches les uns après les autres avec beaucoup d’ambition. »

Volontarisme et conquête chez l’AS Culin

Au terme de la rencontre, le capitaine des Isérois s’est fait le témoin actif du volontarisme déployé par son équipe sur la pelouse de la Praille face à Servette. Aussi parce que face à Servette, « il nous fallait avoir de l’envie tout de suite et nous ne sommes peut-être pas parvenus à entrer directement dans le match avec des touches quelque peu ratées dans la première partie et des phases de conquête manquées. » Jérémy Greggia repart pourtant, à l’image de son équipe, avec le sourire aux lèvres, heureux d’avoir pu goûter au prestige du Stade de Genève mais non moins attentif à une équipe Grenat qui se pressent, comme “toujours”, comme la favorite du championnat du Lyonnais: « Servette est l’équipe à battre mais nous sommes venus à Genève avec beaucoup d’ambition. Nous avons eu une bonne semaine de préparation et nous avons sans doute encore beaucoup de choses à affiner. Nous restons satisfaits d’avoir subi moins de 60 points ici », plaisante-t-il dans les couloirs de la Praille. Il y eut pourtant – maigre consolation – un essai marqué par Baldacini (42e), transformé par Delcamp. Mais aussi une flopée de cartons jaunes; deux pour le Servettien Tope (30e et 48e) et trois pour Culin avec les sorties temporaires de Bernard (10e) et de Baldacini presque coup sur coup (31e et 48e). « Il y a eu de la combattivité même si certains de nos joueurs parlent un peu trop. Nous en avons un peu l’habitude et l’arbitre a été exigeant [rires] », consent le capitaine Greggia.

« Un bon souvenir d’avoir joué dans un stade de 30’000 places »

Jérémy Greggia, capitaine et numéro 8 de l’AS Culin Rugby

Avec la détermination démontrée sur la pelouse du Stade de Genève, les joueurs de l’AS Culin savent avoir été quelque peu inférieurs à leurs adversaires du jour mais la bonne humeur ne les a pas quittés pour autant: « Nous nous attendons à une grosse saison en espérant terminer parmi les cinq premiers. Nous attendons avec impatience le prochain match à domicile. Nous sommes venus à Genève aujourd’hui et nous en garderons un bon souvenir, particulièrement d’avoir joué dans un stade de 30’000 places. Nous espérions faire un peu mieux mais nous partons tout de même avec le sourire », conclut Greggia. De bonne augure pour une nouvelle saison de rugby, autant à Culin, petit village de 500 habitant au nord de l’Isère, que du côté de la Praille.

Les faits de match:
Servette Rugby Club v AS Culin Rugby, 59-7 (33-0)

Composition du Servette Rugby Club:
1 Pierre Tope, 2 Loïc Otal, 3 Louis Quillon, 4 Dylan Dene, 5 Sébastien Theil, 6 Quentin Dessauvages, 7 Vincent Darracq, 8 Alexandre Valeau, 9 Timothée Dely, 10 Jonathan Torossian ©, 11 Camille Blanc, 12 Maxime Tognon, 13 Bouteiller, 14 Luvo Mafu et 15 Jilali Aïb. Remplaçants: 16 Adrien Vigne-Donati, 17 Aurélien Chicouard, 18 Christophe François, 19 Rafael Candotto, 20 Kévin Guillart, 21 Adams Tantot et 22 Kévin Hermans.

Composition de l'AS Culin Rugby:
1 Colonna, 2 Greggia, 3 Four, 4 Voisin, 5 Sciessere, 6 Bernard, 7 Pacheco, 8 Greggia ©, 9 Colliard-Piraud, 10 Delcamp, 11 Vergas, 12 Gastaldin, 13 Baldacini, 14 Bourdonlle et 15 Lantiat. Remplaçants: 16 Guillaud Saumur, 17 Serclerat, 18 Reynaud, 19 Voisin, 20 Neveu, 21 Colonna et 22 Purini.

Essais: 4e Dene; 14e Otal; 19e et 80e Valeau; 35e et 37e Mafu; 51e François; 58e Quillon; 74e Candotto / 42e Baldacini.
Transformations: 14e, 19e, 35e, 37e, 51e, 58e et 80e Torossian / 42e Delcamp.

Cartons jaunes: 30e et 48e Tope / 10e Bernard; 31e et 48e Baldacini.
Publicités
About Yves Di Cristino (354 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Sociales et Politiques à l'Université de Lausanne.

1 Trackback / Pingback

  1. Servette Rugby Club v AS Culin Rugby en 100 images – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s