Nouveauté

Vladimir Petkovic reste sur sa ligne contre Andorre et en Lettonie

L'ASF prône la « positive attitude » à quelques jours de Suisse-Andorre et du déplacement en Lettonie

Vladimir Petkovic a annoncé sa liste de 23 joueurs qui l'accompagneront à Saint-Gall (face à Andorre) et à Riga, en Lettonie pour les deux prochains matches de qualification de l'Équipe de Suisse pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Stage toujours plus concret, le destin de la Nati s'annonce toujours plus brûlant. Auteurs d'un carton plein lors des six précédentes rencontres (18 points), les Suisses devront bâtir encore plus haut leur exploit les 31 août et 3 septembre pour s'approcher du rêve russe. Dans la liste, relativement peu de surprises.

Vladimir Petkovic a publié ce vendredi après-midi sa liste des 23 pour affronter Andorre à Saint-Gall, le 31 août et la Lettonie à Riga, le 3 septembre. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info

Vladimir Petkovic ne prendra aucun risque, quand bien même les équipes d’Andorre et de la Lettonie s’avèrent relativement inférieures au niveau de jeu de la Nati. Après un sans-faute en six rencontres (18 points), il n’est pas heure d’égarer ses premières unités dans une course effrénée qui peut mener l’équipe de Suisse sans encombre à la Coupe du Monde 2018 en Russie. Mais le chemin passe par de la stabilité, de la confiance et des preuves solides d’un bon état de forme. Et les Suisses ont su faire parler d’eux dans l’intersaison. Quelques mois après avoir validé un énième succès au Tórsvøllur de Tórhavn aux Îles Féroé (0-2), les hommes de Vladimir Petkovic ont su prendre le juste tournant du mercato estival, lors duquel la valeur de plusieurs individualités sont ressorties avec éloquence.

« Après une période plutôt difficile, Denis Zakaria a totalement convaincu et a mérité sa place dans la sélection »

Vladimir Petkovic, sélectionneur de l’Équipe de Suisse

Ainsi, comme en atteste le communiqué de presse de l’ASF, publié vendredi après-midi, plusieurs joueurs font leur retour en équipe nationale, à l’image de Ricardo Rodriguez – dont son dernier match en équipe nationale remonte au 13 novembre 2016, lors de la victoire à Lucerne face aux Îles Féroé (2-0), pour cause de blessure –, Fabian Schär, qui a purgé sa suspension qui l’a privé du déplacement à Tórshavn, et Denis Zakaria, transféré cet été du BSC Young Boys au Borussia Mönchengladbach pour 12 millions d’euros. Titularisé lors de la première journée de Bundesliga face à Köln (victoire 1-0), le Genevois côtoie notamment, dans son nouvel environnement, le champion du monde allemand Christoph Kramer. « Après une période plutôt difficile, Denis Zakaria a totalement convaincu et a mérité sa place dans la sélection », confirme à juste titre le sélectionneur national à l’ASF.

Avec Rodriguez, Schär et Shaqiri, Embolo attend

Quant aux défenseurs, Ricardo Rodriguez et Fabian Schär, le premier a largement fait parler de lui lors de la saison des transferts. Arrivé du côté de Milanello (en provenance de Wolfsburg), pour une coquette somme de 18 millions d’euros, le latéral suisse part avec de grandes ambitions avec les Rossoneri en Serie A, où le club lombard espère jouer les premiers rôles aux côtés de la Juventus de Turin. Qualifié pour l’Europa League, le Milan AC compte par ailleurs beaucoup sur Rodriguez, pour qui il a notamment marqué le seul but de la rencontre au match aller du troisième tour qualificatif à Craiova (1-0), avant d’être mis au repos pour les barrages de la compétition continentale face aux Macédoniens de Shkëndija (agrégat: 7-0). Fabian Schär, de son côté, a su se relancer après avoir été lâché par Hoffenheim en Allemagne, où il n’était plus titularisé. Arrivé au Deportivo La Corogne cet été, il a pris part – 90 minutes – à la défaite des siens face au Real Madrid (0-3) lors de la première journée de Liga. Le communiqué de l’ASF précise du moins que le joueur de 25 ans a reçu de très bonnes critiques de ses premiers pas en Espagne.

À l’avant, Vladimir Petkovic se rassure. Quelques jours après que Xherdan Shaqiri ait été contraint au changement (25e) lors de la seconde journée de Premier League face à Arsenal (victoire 1-0), à cause d’une élongation à une cuisse, Stoke City a immédiatement rappelé que la nature de la blessure du lutin de l’Équipe de Suisse n’avait rien de préoccupant. Certes, fragile – il a manqué plusieurs matches sur blessure lors de la saison passée – Shaqiri reste l’élément phare de l’effectif du sélectionneur helvétique, tout autant qu’en Angleterre où son club le déclara, au début de l’été, “intransférable”. Pour Embolo, en revanche, il est encore trop tôt pour retrouver les plaisir de l’équipe nationale. Blessé la saison dernière lors d’un match de Bundesliga, le natif de Yaoundé a pris son temps pour faire son retour sur les terrains. En effet, après quelque dix mois d’absence, l’attaquant suisse a rejoué pour la première fois 90 minutes avec les M23 de Schalke 04 en cinquième division allemande. Même si son retour en Bundesliga s’annonce imminent, il faudra sans doute encore attendre la dernière ligne droite de la campagne de qualifications face à la Hongrie (le 7 octobre prochain) et au Portugal (le 10 octobre) pour le retrouver aux avants-postes du contingent national.

« Rester dans la continuité »

Le sélectionneur national s’est montré clair à l’heure de composer son groupe des 23 sélectionnés. « Nous n’avons pas beaucoup de temps pour préparer ces deux matches. C’est pourquoi nous voulons prendre avec nous ce que nous avons déjà réalisé et continuer à nous développer », exprime-t-il à l’ASF. Cela explique notamment pourquoi il n’a pas encore rappelé dans ses rangs Mario Gavranovic, auteur d’une saison pleine avec son club Rijeka en Croatie ou encore Gökhan Inler, qui tente désormais de se relancer en Turquie avec Istanbul Basaksehir. Les deux joueront notamment l’Europa League avec leur club respectif.

 « Sur ces bases, nous voulons prendre les six points contre Andorre et la Lettonie »

Vladimir Petkovic, sélectionneur de l’Équipe de Suisse

Pour les prochaines rencontres à Saint-Gall et à Riga, Vladimir Petkovic n’a également pas rappelé Léo Lacroix, devenu indésirable à Saint-Étienne, où s’est notamment engagé l’espoir zürichois Saidy Janko. Longtemps pressenti, d’abord du côté de Dijon, puis en Turquie à l’Alanyaspor, le défenseur central lausannois est encore présent dans l’effectif des Verts avec qui il est, pour l’heure, écarté des terrains. À sa place, le sélectionneur suisse a renouvelé sa confiance à Manuel Akanji, auteur d’une prestation pleine et encourageante à Tórshavn pour sa première sélection nationale. « Sur ces bases, nous voulons prendre les six points contre Andorre et la Lettonie », rappelle Vladimir Petkovic à l’ASF. Les camps d’entraînement débuteront lundi dans le centre de Feusisberg (SZ), puis de Rapperswil (SG), avant de prendre quartier au Skonto Stadium de Riga.

Un effectif complet et sans novice apparent

À compléter le secteur défensif, Petkovic a, sans surprise, également appelé Michael Lang, Stephan Lichtsteiner – en difficulté à la Juventus après les arrivées de Matuidi, Douglas Costa et surtout du latéral droit, international italien, Mattia De Sciglio –, Johan Djourou – qui a longtemps été incertain de son avenir en club, d’abord proche de Montpellier, puis de Sheffield Wednesday en deuxième division anglaise, avant de rejoindre Samuel Eto’o ou encore Jérémy Ménez à l’Antalyaspor en Turquie –, le polyvalent Nico Elvedi – auteur d’un bon début de championnat avec le Borussia Mönchengladbach, avec qui il a marqué son premier but lors du coup d’envoi face à Köln (1-0) – et Jean-François Moubandjé – tenté par Brighton mais resté à Toulouse.

Silvan Widmer est quant à lui indisponible. Le joueur de l’Udinese – club avec lequel s’est notamment engagé Valon Behrami, en partance de Watford – accuse une déchirure musculaire aux ischio-jambiers qui l’éloignera des terrains pendant six semaines. Shani Tarashaj, opéré au ménisque, et Josip Drmic, qui a débuté une thérapie douce en avril pour soigner son genou, seront également indisponibles pour la double rencontre de la Nati.

Devant, la Suisse pourra toutefois compter sur des individualités qui ont largement fait preuve de constance et d’un état de forme flamboyant. Tant Blerim Dzemaili en Major League Soccer (six buts en 14 matches et 1221 minutes jouées avec l’Impact de Montréal), qu’Admir Mehmedi (auteur de son 22e but en Bundesliga face au Bayern de Münich, défaite 3-1 du Bayer Leverkusen), Granit Xhaka (vainqueur de la FA Community Shield avec Arsenal), Eren Derdiyok (avec Galatasaray) ou encore Haris Seferovic – qui se relance parfaitement avec le Benfica Lisbonne (quatre buts, trois en championnat et un en Supercoupe du Portugal remportée face au Vitória Guimarães) – seront prêts physiquement et mentalement.

Djibril Sow et Jordan Lotomba avec les M21

Le jeune espoir de la Suisse, Djibril Sow n’intègrera pas encore l’équipe A. Le Zürichois a pourtant l’ambition de devenir un élément fort du milieu de terrain de Young Boys, où il a atterri après son départ du Borussia Mönchengladbach. Il a notamment contribué au passage du troisième tour qualificatif de Champions League des Bernois avant d’être laissé sur la touche face au CSKA Moscou en barrages. Néanmoins, il aura ses chances de faire valoir son talent en Europa League suite au départ du Français Yoric Ravet pour Freiburg en Bundesliga. Il rejoindra la sélection M21 de Heinz Moser – où figurent également son coéquipier à Berne, Jordan Lotomba et le Bâlois Dimitri Oberlin – engagée le 1er septembre à Bienne face au Pays de Galles et à Ovidiu en Roumanie quatre jours plus tard pour le compte des qualifications au Mondial 2019 en Italie.

Quant à Florent Hadergjonaj – ayant plutôt bien négocié la période des transferts, quittant Ingolstadt, relégué en 2. Bundesliga, pour rejoindre les rangs d’une Première League, Huddersfield Town – n’est même pas de piquet avec les M21. Son ascension nationale attendra encore un peu, après avoir eu les honneurs d’entrer à la pause lors du match amical de la Suisse face à la Biélorussie à Neuchâtel le 1er juin dernier.

La liste des 23 joueurs suisses sélectionnés:

Gardiens:
Roman Bürki (Borussia Dortmund)
Marvin Hitz (FC Augsburg)
Yann Sommer (VfL Borussia Mönchengladbach)

Arrières:
Manuel Akanji (FC Basel 1893)
Johan Djourou (Antalyaspor AS)
Nico Elvedi (VfL Borussia Mönchengladbach)
Michael Lang (FC Basel 1893)
Stephan Lichtsteiner (Juventus)
Jean-François Moubandje (Toulouse FC)
Ricardo Rodriguez (AC Milan)
Fabian Schär (RC Deportivo La Coruña)

Demis et avants:
Valon Behrami (Udinese Calcio)
Eren Derdiyok (Galatasaray SK)
Blerim Dzemaili (Montreal Impact)
Edimilson Fernandes (West Ham United)
Gelson Fernandes (Eintracht Frankfurt)
Remo Freuler (Atalanta Bergamo)
Admir Mehmedi (Bayer 04 Leverkusen)
Haris Seferovic (SL Benfica)
Xherdan Shaqiri (Stoke City FC)
Granit Xhaka (Arsenal FC)
Denis Zakaria (VfL Borussia Mönchengladbach)
Steven Zuber (TSG 1899 Hoffenheim)
Publicités
About Yves Di Cristino (354 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Sociales et Politiques à l'Université de Lausanne.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s