Nouveauté

Meho Kodro: « Servette doit chercher plus de fluidité dans le jeu »

L'entraîneur du Servette FC poursuit sa route à la veille d'affronter le FC Wil à la Praille (20h)

Le Servette FC connait son identité, il doit maintenant la faire éclore sur le terrain. Troisième du championnat avec cinq unités, derrière les fusées Schaffhouse et Neuchâtel Xamax encore invaincues, le club Grenat aura de quoi prouver faire partie des prétendants sérieux à la promotion finale mercredi face au FC Wil au Stade de Genève (20h). Le point avec l'entraîneur Meho Kodro en conférence de presse.

Meho Kodro modèle encore l'identité du Servette FC, à l'aube du match face au FC Wil à la Praille. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info

À l’heure de préparer son prochain rendez-vous au Stade de Genève face au FC Wil mercredi soir (20h), Meho Kodro ne souhaite pas dévoiler entièrement ses cartes. Alors que son Servette se cherche encore en ce début de saison – plusieurs mouvements de mercato sont encore étudiés par les Grenat, en attaque notamment suite au départ de Jean-Pierre Nsamé aux Young Boys –, l’entraîneur bosnien garde le cap, serein et déterminé. « Il nous faudra chercher plus de fluidité dans le jeu, c’est la seule chose que je peux vous dire », lâche-t-il alors qu’il venait de terminer une séance d’entraînement intense avec ses joueurs, sous une pluie battante, sur la pelouse de la Praille. Et à propos, si Dalibor Stejanovic et Mirsad Hasanovic seront encore indisponibles (blessés), tout comme Bruno Caslei (engagé avec les M21), Servette pourra sans doute compter sur le retour aux devants d’Alexandre Alphonse, l’un des meilleurs éléments offensifs du contingent avec Steven Lang. Instants désormais dédiés à un futur entièrement à construire alors même que les constats de la dernière sortie à Rapperswil se sont voulus tous avalés – et digérés – par Meho Kodro. « Parler de Rapperswil ? Mais c’est de l’histoire ancienne ! », plaisante-t-il avant de confirmer les points nodaux d’une amélioration attendue mercredi face au FC Wil. « Nous devons repartir d’une progression dans le jeu entrevue en seconde mi-temps, car c’est à ce moment-là que nous nous sommes véritablement approchés de ce que l’on veut vraiment produire sur le terrain, surtout sur le plan défensif. Nous avons plus contrôlé le match et avant fait preuve de détermination dans la dernière passe. Nous devrons décidément gommer les nombreuses imprécisions de la première fraction. » Puis, il précise: « Cette victoire peut nous apporter beaucoup plus ».

« Nous avons l’avantage de connaître ce que l’on recherche »

Nul doute, c’est du jeu que Servette doit produire, la passivité étant concrètement peu productive. Le tout avec un certain soupçon de créativité – sans doute l’inventivité dans les mouvements que produisent davantage Schaffhouse et Neuchâtel Xamax jusqu’à présent – qui n’est pourtant pas en reste dans l’identité du Servette FC. « Nous avons l’avantage de connaître ce que l’on recherche. Il nous faut attirer l’adversaire pour le découvrir. Savoir prendre la possession du ballon dans les zones centrales comme nous l’avons fait face à Rapperswil-Jona. Nous devons éviter de jouer trop long, trop large et devons nous employer à surprendre l’adversaire », confirme l’entraîneur Grenat.

Un nouveau test face au FC Wil

C’est un jeu qui à défaut d’être pleinement rôdé, se devra d’être au plus attractif face au FC Wil. L’organisation de jeu, la composition, les schémas tactiques renfermeront dans leur signalement toute la monture – solide ou égrotante – qui compose l’effectif à ce jour car si Servette n’a jamais fait montre d’un visage aussi placide qu’espéré en début de championnat, il est du devoir du club de prononcer une certaine exigence. Et face au FC Wil, l’heure sera aux nouvelles évaluations. « Wil est une équipe très compliquée qui peut notamment faire mal sur le côté droit [ndlr, avec Shaho Maroufi, Johan Vonlanthen ou encore le transfuge de Neuchâtel Xamax Michael Gonçalves]. Ils peuvent nous causer beaucoup de problèmes par leurs nombreux mouvements, leur bonne transition offensive. Il nous faudra ainsi éviter de nous mettre en difficulté inutilement », consent Meho Kodro qui n’a pas paru inquiet au moment d’évoquer la (quelque maigre) avance au classement des autres prétendants à la promotion comme Neuchâtel Xamax FCS (9 points, 7 buts, différence +5) ou encore le FC Schaffhouse des frères Yakin (9 points, 12 buts, +11): « Cela ne préoccupe nullement. Les résultats des autres équipes ne m’intéressent pas. En ce moment, je ne pense qu’à mon équipe et je m’attèle à ce qu’elle puisse s’approcher – et développer – le jeu que l’on souhaite. » D’autant plus que « ce championnat est un marathon », n’omet-il pas de préciser.

Avec Steven et Miroslav mais sans Pak

Plusieurs chantiers sont pourtant encore en construction. Sur le secteur offensif du moins. Alors que le club Grenat alignait Florian Berisha en pointe de l’attaque face à Rapperswil-Jona, en l’absence d’Alphonse blessé, la formation Grenat témoignait d’un besoin résolutif d’un attaquant véritable, un pur buteur à l’image d’un Nsamé. Alors Servette reste dans l’expectative. Il fut un temps abordée l’idée de recruter l’international nord-coréen, Kwang-Ryong Pak (actuellement écarté par Fabio Celestini au FC Lausanne-Sport) mais le sort ne l’a pas mis sur les rails de Genève. « Il est certain qu’il nous faut un joueur de référence et Pak correspondait à nos volontés. Il nous intéressait beaucoup. Mais malheureusement, il n’est plus sur le coup, aussi pour ses volontés personnelles et des circonstances inexpliquées », dévoile Meho Kodro mardi matin en point presse. Mais quelles solutions s’apprêtent à Servette dans une attente qui se veut pourtant optimiste malgré le marché restreint ?

« Steven ou Miroslav pourraient jouer plus près du but »

Les premières ébauches de réponse se portent sur deux figures importantes de l’offensive servettienne à l’image de Steven Lang qui a déjà été plusieurs fois aligné en face du but avec le FC Schaffhouse la saison dernière ou encore le nouvel entré Miroslav Stevanovic qui eut joué ses premières 90 minutes à Rapperswil sur l’aile droite, au poste de Matias Vitkieviez. Le dilemme est-il pourtant viable ? « Steven ou Miroslav pourraient jouer plus près du but. Steven plus que Miroslav – rapporte l’entraîneur Grenat avant de poursuivre – Mais cela dépend aussi du rival. Toutefois, il ne me semble pas aberrant de recentrer plus Lang ou Stevanovic dans l’attaque, à condition qu’ils ne restent pas trop éloignés du but. Cela laisse trois opportunités de placement. » Entendez sur les ailes, en dix ou en neuf. Et pour le reste, sur le marché ? « Nous sommes en train d’étudier mais avec les caractéristiques que l’on recherche, c’est difficile de trouver une personnalité correspondante », ajuste Lionel Pizzinat.

La voie Nathan se précise du côté de Genève

Présent à l’entraînement mardi matin mais sans avoir encore signé un quelconque contrat avec le club Grenat, le défenseur brésilien Nathan Raphael Pelae Cardoso (22 ans), en provenance de Palmeiras semble avoir pris ses marques à Genève sous la houle de Meho Kodro. Aussi, après Sally Sarr, arrivé du FC Lucerne, le Servette FC est sur le point de conclure l’acquisition du Brésilien qui n’a évolué qu’en prêt au Brésil lors des douze derniers mois, tant à Criciúma (jusqu’en décembre 2016), puis au Chapecoense depuis le mois de janvier 2017, avec lequel club il n’a finalement plus été convoqué et dont le contrat a finalement été rompu le mois dernier. « Nathan possède une très bonne interprétation du jeu. Il a une rigueur défensive importante et c’est indubitablement un joueur qui pourra nous amener un grand plus plus », conclut Meho Kodro.
Publicités
About Yves Di Cristino (341 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Sociales et Politiques à l'Université de Lausanne.

1 Trackback / Pingback

  1. Servette dompte Wil et lance sa saison à domicile (1-0) – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s