Nouveauté

Notre sélection photographique du Village du Monde 2017

De l'Amérique Centrale en 2017 à l'Europe du Sud en 2018, il n'y a qu'un pas !

La scène du Dôme au 42e Paléo Festival Nyon. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info

« Des moments très forts au Village du Monde, cette année », lâchait Jacques Monnier en conférence de presse de clôture du 42e Paléo Festival Nyon. Un lieu qui a enregistré, comme chaque année, « une très belle fréquentation, peu évidente après le succès de la musique celtique », complétait le président Daniel Rossellat. En effet, suite au virevoltant périple au plus profond des contrées de la chaîne européenne entre les Kymriques, les Gaéliques, les Bretons ou autres Gallois, faisant du quartier à thème du Paléo Festival, une antre nouvelle et exploratrice de ces cultures traditionnelles, le Village du Monde se teintait, en 2017, de couleurs plus chaudes, celles qui composent les régions les plus dansantes de l’Amérique Latine du sud du Chili au nord du Mexique – en passant par les îles caribéennes de Guadeloupe et de Cuba, tout autant que par la Jamaïque – y formant une communauté élargie de passionnés d’une musique si distinctive que dansante. Nos rencontres tout au long de la semaine du festival se sont portées sur la nature de ces musiques chatoyantes qui partent, généralement de la cumbia – comme chez Boogát ou encore Kumbia Boruka – pour atterrir plus spécifiquement dans un univers spécifique, propres à chaque groupe ou individu – comme la Berbenautika des Systema Solar ou l’empreinte cubaine des Son Del Salón –, plongés dans le marais étendu de la musique de l’Amérique Centrale. Mais nous y avons également rencontré des artistes qui s’éloignent quelque peu des communs salsa, tango et autres bachata, pour offrir, sur scène, une exploration plus servie de leurs compositions, parfois teintées d’Histoire pure et de liens pensés avec une réalité plus étasunienne du genre, à l’image du blues créole de Delgrès qui fit voyager les festivaliers entre les recoins fermés de la Guadeloupe et la profondeur du delta du Mississippi ou de la Louisiane. De quoi régaler au Village du Monde en 2017. En 2018, annonce-t-on en conférence de presse dimanche après-midi, ce même village prendra la direction de paysages plus éventés à notre connaissance, soit en Europe du Sud. « Un défi de redécouvrir des faces différentes dans la programmation, loin des clichés relatifs à l’Italie ou le sud de la France », concluait Daniel Rossellat.

Pour toute utilisation des images, merci d’envoyer un mail à l’adresse photo@lemultimedia.info.

Publicités
About Oreste Di Cristino (202 Articles)
Multimedia/Graphic Designer, Photojournalist & Caméraman, Membre de la Nikon Professional Community et de l’Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media)

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s