Nouveauté

Record battu et victoire en poche pour la Nati face à la Biélorussie (1-0)

La Suisse bat un record: sixième victoire de rang pour les hommes de Vladimir Petkovic !

Après plus de 25 ans d’absence au bord du lac de Neuchâtel, la Nati a fait son retour en battant un record historique. En effet, c’est la première fois en 112 ans d’histoire que l’équipe nationale suisse réussit à enchaîner six victoires de suite. Même s’ils n’ont pas été exceptionnels, les joueurs de Petkovic se sont imposés 1-0 en amical face à la Biélorussie.

Xherdan Shaqiri a marqué les esprits dans ce match amical, auteur d'un but somptueux à la 9e minute. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info

Sur le synthétique de la Maladière presque plein (10’200 spectateurs), la Suisse a confirmé sa bonne forme du moment. Les nouveaux venus étaient nombreux à être convoqués par l’entraîneur Vladimir Petkovic, mais cette victoire est due surtout à la star de l’équipe : Xherdan Shaqiri, qui avec un but d’anthologie a permis aux Helvètes de préparer au mieux la rencontre face aux Îles Féroé vendredi prochain. Neuchâtel n’était pas une ville choisie par hasard. La pelouse du stade de Tórsvøllur étant également synthétique, l’entraîneur suisse a voulu habituer ses joueurs à ce terrain atypique. Un terrain sur lequel il est compliqué de jouer, comme le raconte Valon Behrami, aujourd’hui capitaine de l’équipe de Suisse : « Globalement ça a été, mais il y a une certaine difficulté à se tourner et faire des rotations sur un terrain comme ça. » Même si l’on peut dire que la Suisse a dominé tout le long de la rencontre, il en faudra certainement plus pour affronter des pointures plus élevées lors des prochains matches de qualification au Mondial 2018. Le Genevois Johan Djourou, en difficulté avec son club, Hambourg, ces derniers temps, confirme le manque de réalisme de l’attaque suisse : « Il nous faut un peu plus de réussite, aujourd’hui on a eu des petites erreurs techniques qui auraient pu amener à un deuxième ou troisième goal. Il faudra les analyser, et essayer de faire mieux vendredi prochain aux Îles Féroé. »

Shaqiri confirme, Zuber promet

C’est très tôt dans le match que débute la pression de la Nati sur son adversaire du jour. Parmi les titulaires, deux n’enfilaient le maillot suisse que pour la deuxième fois : Remo Freuler, le défenseur de l’Atalanta Bergame, et Steven Zuber, attaquant à Hoffenheim. Mais les principales actions proviennent des cadres de l’équipe, et c’est à la neuvième minute que Xherdan Shaqiri, en contrôlant un ballon de la poitrine et en l’expédiant dans les buts de Chernik, enflamme le stade de la Maladière. Un but qui restera très certainement dans le classement des plus beaux buts du joueur d’origine kosovare. « Quand j’ai le ballon, j’essaie toujours de tirer, et aujourd’hui aussi, un but magnifique. Je suis très heureux d’avoir marqué ce but, et bien-sûr d’avoir remporté ce match avec mon équipe. » L’alchimie avec Admir Mehmedi se fait vite sentir; le joueur de Leverkusen s’infiltre souvent dans la défense biélorusse, mais manque parfois de réussite lorsqu’il tente une frappe ou un centre. Le jeune Edimilson Fernandes, qui jouait son deuxième match sous les couleurs nationales (premier en tant que titulaire), a également pu combiner de belles choses avec ses deux coéquipiers, mais injustement l’arbitre ne lui donne pas le corner lorsque le gardien lui sort un ballon très proche des buts. « Au début j’étais à l’aise, même si c’était pas ma position, l’entraîneur nous a demandé de permuter souvent avec Shaqiri. On verra si je serai titulaire pour le prochain match, il faudra travailler cette semaine. » dit le jeune joueur de West Ham United en Angleterre.

Mais un joueur qui a particulièrement étonné le public ce soir, c’est Steven Zuber. Appelé pour la deuxième fois après ses débuts face à la Lettonie au Stade de Genève, le joueur originaire de Zurich a su se montrer percutant et a amené un confort dans le contrôle du ballon. Souvent dans les seize mètres adverses, Zuber a semé la pagaille chez les défenseurs slaves, sans pour autant se montrer décisif, à l’image des autres attaquants. L’ailier de Bundesliga a également permis à l’équipe d’éviter de se prendre un contre, en interceptant un ballon après une longue et rapide course en fin de première période.

Une deuxième mi-temps assez pauvre

La Suisse continue de dominer ce match, mais se relâche légèrement, puisqu’à la 65e minute, le gardien Bürki (qui n’avait jusque-là pas été sollicité) a dû se servir de ses mains pour rattraper une puissante frappe de loin de la part de Mikhail Sivakou. Plusieurs changements ont lieu en seconde période, ce qui donne la chance à Florent Hadergjonaj de faire ses premiers pas avec la Nati. Il s’agit là du neuvième joueur que Petkovic fait débuter sous le maillot de la Suisse. L’on a également pu voir les retours de Fabian Frei et de Timm Klose.

« Ces garçons ont l’humilité que j’aime dans une équipe, avec le respect »,

Valon Behrami

De manière générale, la Biélorussie se montre plus performante durant cette fin de match, et hormis une autre tentative de Shaqiri, déviée par le gardien Chernik (80e), ainsi qu’un tir à distance de Xhaka (86e), les Suisses ne se montrent pas trop dangereux pour leurs adversaires. Beaucoup de nouveaux jeunes issus des M21, mais il faudra encore patienter pour Ulisses Garcia, Anto Grgic et Djibril Sow, qui ont passé un bon bout de temps à s’échauffer, sans avoir la chance de fouler la pelouse de Neuchâtel. Gregor Kobel, lui, est resté sur le banc pendant les 90 minutes de la rencontre. Mais même sans jouer, cette jeunesse amène une fraîcheur qui fait plaisir aux supporters comme aux joueurs : « Pas seulement pour le côté foot, mais ces garçons ont l’humilité que j’aime dans une équipe, avec le respect. Et en plus quand ils jouent au foot ils montrent leur personnalité. Je suis vraiment content de connaître ces joueurs, et je pense que dans le futur on aura une très bonne équipe. Ça fait vraiment plaisir de parler à des jeunes comme ça, qui ne se prennent pas la tête. Là j’ai vu des joueurs qui ont aussi des qualités dans la tête. » nous confie encore Behrami.

« Il faut que la dernière passe soit plus précise »,

Gelson Fernandes

À la 88ème minute, Granit Xhaka (sous les yeux ébahis des enfants lors de son échauffement), et Denis Laptev écopent tous deux d’un carton jaune suite à une altercation qui aurait pu dégénérer. Une victoire qui permet donc de garder la tête haute, mais il faudra sûrement en faire plus la semaine prochaine. « Il faudra marquer, même si ce soir on a un but extraordinaire, il faut que la dernière passe et l’avant-dernière passe soient plus précises. C’est dommage pour nos attaquants qu’ils n’aient pas pu engranger le maximum de confiance pour le prochain match, mais leur bloc était relativement bas, mais l’essentiel est acquis : une victoire, une bonne dynamique et pas de buts pris. » explique Gelson Fernandes en zone mixte.

Rendez-vous donc tout au nord de l’Europe le vendredi 9 juin prochain pour la suite de l’aventure rouge à croix blanche.

Les faits de match:
Amical: Suisse v Biélorussie, 1-0 (1-0)

Composition de l'Équipe de Suisse:
Roman Bürki, Jean-François Moubandjé, Nico Elvedi (45e Timm Klose), Silvan Widmer (45e Florent Hadergjonaj), Remo Freuler (45e Fabian Frei), Valon Behrami ©, Edimilson Fernandes (65e Haris Seferovic), Admir Mehmedi, Steven Zuber (65e Gelson Fernandes), Johan Djourou (65e Granit Xhaka) et Xherdan Shaqiri.

Composition de l'Équipe de Biélorussie:
Siarhei Chernik, Stanislau Drahun, Ihar Burko (45e Dzmitriy Aliseika), Aleh Yeudakimau (45e Siarhei Matveichik), Mikhail Hardzeichuk (45e Dzianis Laptseu), Maksim Skavish (45e Artslom Bikau), Aliaksei Lehchilin (45e Pavel Savitski), Mikhail Sivakou, Aliaksandr Sachyuka (61e Aliaksandr Paulavets), Yahor Filipenka © et Siarhei Balanovich.

Buts: 9e Shaqiri (1-0).
Notes: Stade de la Maladière (Neuchâtel), 10'200 spectateurs. Suisse sans Breel Embolo, Ricardo Rodriguez, Josip Drmic, Shani Tarashaj, Léo Lacroix (blessés), Blerim Dzemaili (Montréal), Mario Gavranovic (Rijeka), Stephan Lichtsteiner (Juventus) et Fabian Schär (suspendu pour les Îles Féroé).
Publicités
About Gabriel Nista (4 Articles)
Rédacteur actif. Responsable communication et animateur radio à Fréquence Banane, rédacteur sur le site Cesololaroma.org

5 Trackbacks / Pingbacks

  1. La victoire de la Suisse face à la Biélorussie en images – leMultimedia.info
  2. Manuel Akanji dans les 23 de Vladimir Petkovic pour les Îles Féroé – leMultimedia.info
  3. Dantesque mais nécessaire, le match aux Îles Féroé marquera un tournant – leMultimedia.info
  4. La Suisse devra être « concentrée » au Tórsvøllur de Tórshavn – leMultimedia.info
  5. Guillaume Hoarau et Young Boys sur la bonne voie face à Stoke City – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s