Nouveauté

GePLO commence et termine fort pour se qualifier en finale de Coupe Suisse

Au jeu de la remontada, Genève est sorti vainqueur.

À Nyon, les Chevaliers genevois sont sortis nets vainqueurs de la demi-finale (23-37) de Coupe Suisse. Le score, lourd contre Nyon, souligne les lacunes défensives puisqu’ils ont encaissé six essais dont trois fautes de plaquages ratés. Irréguliers, les Pirates ont déjoué (0-17) puis joué (23-24) avant de craquer tandis que les Genevois ont été plus constants (trois essais par mi-temps). « Un manque d’envie, sur l’agressivité ou dans les plaquages », lâche avec déception John Etheridge, l’un des coachs nyonnais très autoritaire. Voir également la galerie photo du match.

Pierre Giffard inscrit un troisième essai pour GePLO à la 26e minute. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info

Au terme d’un superbe match de huit essais et d’une bonne dose de suspense, GePLO s’est imposé et aura l’opportunité de conserver une deuxième année consécutive la Coupe Suisse lors de la finale face Avusy 17 juin prochain.

« On n’a pas une équipe type. Cette saison, j’ai joué deux matchs au centre, un à l’arrière et aujourd’hui, c’était la deuxième fois de l’année que je jouais demi de mêlée. Parfois, nos centres prennent la position de numéro 10 », explique le genevois Gaëtan Hirsch pour résumer l’état d’esprit du travail de son équipe. Sans craindre l’adversaire, les Chevaliers ont joué libérés et n’ont pas paniqué quand Nyon leur a infligé un 20-0. « Ça ne m’a pas trop inquiété car on avait juste moins de ballon et nous avions reculé en mêlée, dit Eric Andreu, le coach genevois. Donc j’ai changé la première ligne et par la suite on a tenu plus nos ballons. Je disais qu’avec deux ou trois ballons derrière, on allait faire la différence. »

Sur cette seconde demi-finale, les choix arbitraux n’ont que peu été remis en cause. « Mais c’est un match à élimination directe, donc l’arbitrage n’est jamais évident », avertit Yann Benoit, qui a officié pour le match. Et le match ne s’est pas joué sur cela. « Un manque d’envie et d’agressivité, notamment sur les plaquages, ont posé problème », commente John Etheridge sur la performance de son équipe.

Le film du match, un rugby total

Mêlées, touches, groupés-pénétrants ou jeu large, il y a eu de tout et surtout du bien. Les deux leaders du championnat n’ont pas déçu le public de Colovray tant ils ont eu d’opportunités d’essais. Néanmoins, il fallait un vainqueur et ce fut Genève.

D’entrée de jeu, Genève inscrit un essai à qui part d’une mêlée, puis d’une redoublée entre Hirsch et Gérard, qui écarte à Bel, l’arrière qui navigue aisément dans la défense pour aplatir (0-5). Les Chevaliers ont la possession et continuent à mettre la pression sur des Nyonnais timides. Le deuxième essai survient à nouveau sur un jeu de trois-quarts qui fini dans l’en-but par Bel à nouveau, insaisissable pour la défense (0-12) à la 22e minute. Puis à la 26e, Pierre Giffard, qui a bien noté les faiblesses adverses, rentre dans le trafic des avants comme dans une passoire pour inscrire un troisième essai, déjà avant la demie heure de jeu (0-17). Les Nyonnais sont amorphes. Ils n’ont pas eu de ballons et ont raté trop de plaquages. Ils se réveillent dans les cinq dernières minutes de la mi-temps, lorsque Maans Dye réussit sa première pénalité (il en ratait une difficile à plus de 40 mètres à la 14e minute). Le compteur des Pirates est débloqué et ils se rassurent immédiatement sur le renvoi en récupérant rapidement le ballon pour un essai du troisième ligne Rolaz au bord de la ligne de touche (10-17 suite à une très belle transformation de Dye) à la 40e minute. Au passage, le deuxième ligne genevois Ruys prend un carton jaune sur l’action qui précède l’essai pour faute d’anti-jeu dans un ruck à 5 mètres de l’en-but.

En seconde mi-temps, les Nyonnais restent sur la bonne dynamique qu’ils avaient entamés. Plus dominateurs en rucks face à des Genevois qui sont moins présents qu’en première mi-temps et sachant qu’ils sont à 15 contre 14, ils semblent plus confiants. Dye réussit une nouvelle pénalité (13-17) à la 47e minute. Nyon est de retour dans le match. Néanmoins, à la 51e minute, Rolaz est sanctionné d’un carton jaune également, tandis que Ruys fait son retour. De 15 contre 14, les effectifs passent à 14 contre 15. Mais les Pirates ne lâchent rien. Ashley-Cumbers, talonneur remplaçant est entré sur le terrain et sur une mêlée introduction genevoise, les Nyonnais récupèrent une pénaltouche qui aboutira sur le jeu au large à un essai de Dye entre les poteaux (20-17). Nyon a refait son retard sur des Genevois, à leur tour amorphes, et passe pour la première fois en tête. Les Nyonnais semblent en bonne posture pour battre des Genevois qui n’ont plus beaucoup tenu le ballon et ont beaucoup subi. « Nous savions qu’Ashley-Cumbers allait entrer en cours de match et nous poserait des problèmes, signale Hirsch après la rencontre. Mais nous n’avons pas paniqué. » Résultat : les Genevois conservent mieux le ballon et inscrivent trois essais par Nonnat (58e et 64e), troisième ligne centre également entré, puis par Vincent Giffard (80e). Au jeu de la remontada, Genève est sorti vainqueur.

Les faits de jeu
RC Nyon - RC Genève Plan-les-Ouates, 23-37 (10-17)

Nyon:
Essais : Rolaz (40e), Dye (51e)
Transformations : Dye (40e, 51e)
Pénalités : Dye (39e, 47e, 61e)

Genève:
Essais : Bel (4e, 22e), P. Giffard (26e), Nonnat (58e, 64e), V. Giffard (80e)
Transformation : G. Hirsch (22e, 58e)
Pénalités : G. Hirsch (77e).
Publicités
About Patrick Aimé (75 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.

1 Trackback / Pingback

  1. RC Nyon v RC Genève Plan-les-Ouates, les images de la demi-finale – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s