Nouveauté

Neuchâtel Xamax ne boude pas à la besogne pour sa rentrée 2017

Une reprise qui traduit espoir et confiance pour l'année 2017

Neuchâtel Xamax FCS réussit sa reprise face au FC Wohlen (3-1) devant un maigre public de 1’798 spectateurs. Les hommes de Michel Decastel ont pris la mesure juste dans leur Maladière enneigée. Une remise à niveau qui offre à Michel Decastel le véritable premier bilan de l’état d’esprit de l’équipe xamaxienne pour la suite de l’exercice 2017. Aussi car, « les matches amicaux ne sont pas la même chose que le championnat », rappelle-t-on à Neuchâtel.

L'équipe xamaxienne se félicite; victoire somme toute méritée pour la reprise. Cap désormais sur Zürich. © Oreste Di Cristino / leMultimedia.info.

« Les matches amicaux, c’est différent que le championnat. On travaille au mieux mais on ne sait jamais vraiment où on en est. » Les paroles en fin de match de Mustafa Sejmenovic rappellent l’échéance d’une reprise qui a vu Neuchâtel Xamax FCS atténuer ses lacunes et livrer un visage ouvert et serein pour sa rentrée 2017 dans la compétition. Au stade de la Maladière, le score est confortable mais pas comme on le voudrait du côté de Michel Decastel : « Les trois points sont là mais la manière sera à retravailler. Du mitigé en première mi-temps, du mieux en seconde ; on a encore du travail même si la préparation était bonne. Nous n’étions pas assez agressifs, pas assez déterminés pour faire un bon match plein. » Si la lourde défaite du premier tour face à la même équipe “hantait” – ou du moins, restait ancrée dans les consciences –, l’essentiel a été assuré validant un premier succès d’importance dans ce second tour où tout reste jouable. « Le 4-1 ? Il ne fallait pas répéter les mêmes erreurs. Et nous ne l’avons pas fait, preuve en est que nous avons marqué dès la 4e minute. Ça s’est un peu compliqué ensuite mais je pense que la qualité des individualités a fait la différence », rassure Laurent Walthert. Les individualités ? Le premier vénérable étant justement le portier xamaxien, auteurs de parades décisives dès les premières minutes de la rencontre. Il barre la route à Igor Tadic à la 10e minute avant de parfaitement se détendre sur un tir lointain de Marko Bicvic une minute plus tard. Et malgré l’égalisation contre son camp de Sejmenovic sur un tir de Nils von Niederhäusern (28e), Walthert a littéralement sauvé le résultat en fin de première période en duel face à Janko Pacar (38e), avant de se faire l’auteur d’une parade-réflexe du pied droit sur une conclusion puissante à mi-hauteur de Tadic (40e). « On a encore du potentiel, et une marge de progression. Nous avons eu de la chance et Laurent [Walthert] a fait la différence aujourd’hui avec quelques arrêts déterminants », reconnaît Michel Decastel ; « Il faudrait que [ma prestation] se reproduise le plus souvent possible – ajoute même Laurent Walthert avant de poursuivre – En tout cas, je travaille la semaine pour donner le maximum quand l’équipe a besoin de moi. Aujourd’hui, ça a aidé, tant mieux pour l’équipe et tant mieux pour le bilan comptable. »

Wohlen, une équipe puissante et organisée

Disons-le clairement : la victoire de Neuchâtel Xamax, si elle ne tient pas uniquement de « la chance », n’a toutefois de loin pas été un parcours de santé. Néanmoins, l’on sent également le jeu rôdé des Rouges et Noirs ; leurs déplacements, leur sang-froid offensif, leur aptitude en défense, maculée certes encore de trop de fautes, mais dont la solidité ne fait aucun doute. Face à un FC Wohlen qui cherche sans cesse de faire transiter le ballon par l’axe – ce que Francesco Gabriele crie à l’envi à Kilian Pagliuca, à son entrée en jeu à la 65e –, le bloc neuchâtelois tient fermement le coup, même si la fébrilité de certains mouvements suffisent à la critique. « On s’est fait un peu peur. Ils nous ont posé quelques problèmes. À la mi-temps, on a changé d’organisation mais on s’attendait à ce genre de match car c’est une équipe qui pose des problèmes à toutes celles qu’elle affronte – avoue Mustafa Sejmenovic avant de continuer – C’était un vrai match de Challenge League avec de l’engagement et des imperfections mais dans l’ensemble on a fait un bon match, même si on peut faire mieux. » Aussi, face à Wohlen, cette formation qui s’est démontrée organisée, déterminée, précise et passablement puissante sur l’ensemble du terrain de jeu, Neuchâtel Xamax aura pris la mesure des quelques améliorations à porter à son jeu pour le reste de la saison. Laurent Walthert rappelle que « des réglages, il y en a chaque week-end, après chaque match. C’est impossible de jouer des matches parfaits. Aujourd’hui, défensivement il faudra tirer les leçons, nous avons une semaine pour le faire. Nous ne devons pas nous affoler. » Même constatation, quoique plus concise et plus ciblée, chez Mustafa Sejmenovic qui avoue devoir « améliorer l’aspect défensif et apprendre à défendre en équipe. » Pour Michel Decastel, en revanche, la question se pose davantage sur la composition de son onze de base. Privé d’Adrien Zbinden, en prêt au FC La Chaux-de-Fonds, l’entraîneur xamaxien a également décidé de se passer de Dante Senger, Dilan Qela et Azad Odabasi (non convoqués). Quant au renfort offensif conclu à l’intersaison, Frédéric Nimani, il n’a pas été aligné pour ce premier match du second tour. Des choix qui, par la logique des choses, ont également leur importance. « Y’a du monde sur le banc, y’a du monde en tribune. Difficile de mettre une équipe en place, car tout le monde a prouvé ses qualités en match amical ; cela reste toutefois délicat de mettre des joueurs en tribune », lance Decastel en zone mixte. Mais, promet-il, des changements s’opéreront pour le prochain déplacement au Letzigrund Stadion de Zürich : « Sur herbe [ndlr, en comparaison du synthétique de la Maladière], il faudra un peu plus de puissance, plus de gabarit. Pour les jeunes – regardons Pedro [Teixeira] – le match était difficile. Quoi qu’il en soit, on va préparer le match au mieux pour lundi prochain. »

Rattraper le FC Zürich : « Nous n’allons pas baisser les armes »

À quoi devons-nous nous attendre de cette seconde partie de championnat ? La question a été posée telle quelle à Michel Decastel au terme du match : « Je crois en notre potentiel pour rattraper Zürich – répond-t-il avant de poursuivre – Tout est possible dans le football, il n’y a qu’à lancer un regard sur les saisons passées. Nous reconnaissons la puissance du FC Zürich mais nous sommes tout autant capables de faire des résultats. Les confrontations directes seront essentielles, perdre au Letzigrund risque d’être rédhibitoire. C’est pourquoi il faut aller là-bas pour gagner et ne pas avoir peur ; les matches amicaux contre les équipes de première division doivent nous fournir la preuve de nos capacités. » Le discours est tout aussi combattif chez Laurent Walthert et Mustafa Sejmenovic qui refusent implacablement de jeter aux oubliettes les dernières lueurs d’espoir de promotion dans l’élite : « On aura la chance d’aller la semaine prochaine à Zürich, défier le grand FCZ. Je ne sais pas si la promotion sera à la clef mais en tous les cas, nous essaierons de nous accrocher chaque semaine. – affirme le premier, déterminé – Ce serait triste, dans le discours, pour l’équipe, pour le public ou les sponsors de s’avouer déjà vaincus. Nous ne pouvons pas déjà rendre les armes, nous sommes des compétiteurs et nous devons avoir à l’esprit notre excellent premier tour, tout autant que la force extraordinaire que le FCZ a démontrée depuis le mois de juillet. Nous continuons notre parcours et nous nous battrons tant que la mathématique ne sera pas encore décisive. » Aussi, Xamax n’a rien a perdre ; sa deuxième place à neuf unités du leader zürichois lui octroie la position favorable ou frustrante, c’est selon, du parfait outsider de la compétition. C’est pourquoi, pour Sejmenovic, il apparaît dérisoire d’appréhender la rencontre du Letzigrund : « La rencontre face au FC Zürich sera un match intéressant pour nous, nous y allons sans aucune pression. Ce sont les grands favoris, mais nous ne manquons pas d’espoir et d’envie de revenir de Zürich avec des points. Nous pouvons vraiment vivre ce déplacement avec de l’ambition parce que nous avons les qualités pour rivaliser. Nous l’avons prouvé face à des équipes de Super League en match amical. Sans crainte aucune », conclut le défenseur rouge et noir.

Faits de match :
 Neuchâtel Xamax FCS – FC Wohlen, 3-1 (2-1)

Composition de Neuchâtel Xamax FCS :
 Laurent Walthert ©, Pietro Di Nardo (73e Max Veloso), Thibault Corbaz, Charles-André Doudin, Gaëtan Karlen, Raphaël Nuzzolo, Matheus Leoni (45e Michael Gonçalves), Mustafa Sejmenovic, Mike Gomes, Pedro Teixeira (61e Samir Ramizi) et Igor Djuric.

Composition du FC Wohlen :
 Flamur Tahiraj, Miguel Castroman, Marko Muslin (65e Kilian Pagliuca), Marko Bicvic (81e Sandro Foschini), Janick Kamber, Janko Pacar, Igor Tadic (84e Marko Dangubic), Florian Stahel ©, Nils von Niederhäusern, Noah Loosli et Yannick Schmid.

Buts : 4e Sejmenovic (1-0) ; 29e Sejmenovic (csc, 1-1) ; 34e Corbaz (2-1) ; 50e Karlen (3-1).

Notes: Xamax sans Léo Farine, Agonit Sallaj (blessés), Dante Senger, Azad Odabasi et Dilan Qela (non convoqués). Wohlen sans Marvin Graf, Alain Schultz (blessés), Davide Giampà, Nico Abegglen, Augusto Lotti, Milan Marjanovic, Ronny Minkwitz et Dominik Stutzer (non convoqués).
Publicités
About Yves Di Cristino (354 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Sociales et Politiques à l'Université de Lausanne.

1 Trackback / Pingback

  1. Retour à l’exercice de Neuchâtel Xamax FCS: les 100 images de la rencontre – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s