Nouveauté

Le Servette Rugby Club termine l’année 2016 sur une victoire

« Il faudra garder le sérieux que l’on a démontré en cette fin d’année et servir la continuité », Guillaume Boussès

Le Servette Rugby Club a dominé le XV Suranais (78-0) dimanche après-midi au Stade de Genève dans le cadre de la dixième et dernière journée de la première série du Comité du Lyonnais pour l’année 2016. Ce match-épilogue d’une saison – voire d’une année – riches en émotions est à l’image de la poursuite et de la réalisation du projet servettien dans son ensemble.

Mickaël Medus lors d'une mêlée. L'ascendant physique primera les Grenat. © Oreste Di Cristino

L’essentiel a été assuré pour la dernière du Comité du Lyonnais de l’année. Dans une Praille décimée par le froid mais bien animée – une fois n’est pas coutume – par les bourrasques servettiennes, les âmes s’y sont trouvées apaisées et fort combattives. Aussi, le XV Suranais, lanterne rouge du championnat de première série, offre résistance et initiatives de bon cœur, mais le physique ne suit pas l’entrain. Il ne faut, à ce titre, pas attendre beaucoup pour voir lancée la première offensive Grenat sur le flanc gauche ; Louis Baudouin domine son couloir, évince ses adversaires sur cinquante mètres de course et s’en va aplatir au centre de l’en-but simandrin (2e). Le Servette Rugby Club entre bien en partie et maîtrise le cours du jeu notamment grâce à ses “flanqueurs”, le numéro 8 Mickaël Medus en particulier, parvenant à maîtriser les assauts multiples des avants adverses. Aussi, les Grenat, sans leur capitaine emblématique Julien Laurin, toujours blessé, parviennent à mettre en sécurité le résultat quelques minutes plus tard grâce encore à un dégagement de pied de Baudouin qui profite à Florian Escoffier (8e). Le trois-quarts servettien parviendra à valider un second essai, alors que le XV Suranais, pris au dépourvu cède à nouveau en ce début de rencontre. 14-0 puis 19-0 sur une nouvelle percée d’Escoffier. Une fanfaronnade pour les Genevois qui domptent l’opposition et le volontarisme simandrins. Pourtant, les joueurs de Simandre-sur-Suran ont eu l’occasion de réduire l’écart quelques minutes plus tôt sur une envolée du numéro 10, Steve Donin. Stoppé dans sa course par Medus, le XV Suranais bénéficiera tout de même d’une pénalité que se chargera de tirer le troisième ligne Gregory Girard (6e). Mais le tir manque de puissance et s’éteint derrière la ligne de fond. Mais l’envie et le potentiel témoignent des efforts produits ; le XV Suranais met ses chances sur des contres qu’ils perdent par manque d’agilité et de rapidité. De l’autre versant, le Servette RC sait parfaitement mettre la pression et c’est encore Florian Escoffier qui met à mal les arrières français dix minutes plus tard (26e). Il sera suivi par Jilali Aïb (35e) et Louis Quillon (37e) qui alourdissent le score avant la mi-temps. Rien n’y fait, après deux déplacements beaucoup plus accrochés – aux Côtes d’Aray (première défaite de la saison 15-12 le 13 novembre dernier) et lors du derby au Pays de Gex (victoire 29-21 la semaine dernière) – les Grenat délivrent un jeu, à domicile, qui garde pleine force et effet. « Nous sommes tombés contre des oppositions qui méritent leur place dans cette tête de championnat. Nous sommes contents de retrouver aujourd’hui une journée rugby au Stade de Genève avec les M16, M18, l’équipe réserve (qui a remporté le match en lever de rideau face à la sélection de développement genevoise de l’ACGR, 36-26, ndlr) et la première. C’était certes plus facile que les derniers matches mais ce n’en était pas moins accroché. On a pu voir des joueurs en face de nous qui n’ont pas lâché, qui ont été combattants et même avec quelques blessures, ils ont su maintenir un niveau de jeu correct, sans accrochage. Et c’est remarquable », affirme Guillaume Boussès en fin de rencontre.

Servette s’assure un hiver au chaud

Réduits à quatorze par un carton jaune à Morel à la 46e minute, le XV Suranais peine décidément à s’exprimer dans ce match. L’équipe de Simandre-sur-Suran subit le handicap numérique et encaisse deux essais, d’abord par Louis Baudouin (47e) puis la quatrième marque de l’ailier Florian Escoffier (53e). Les Simandrins tenteront de réagir sur une pénalité de quarante mètres tirée par Girard mais le ballon ne franchira pas les poteaux (55e). 50-0 ; le Servette Rugby Club poursuit sa conquête et s’en ira aplatir à quatre nouvelles reprises, de quatre signatures différentes. C’est le nouveau national algérien, Aïb, sélectionné pour le premier Tri-Nations de l’Afrique du Nord fin décembre, qui conclut les comptes en toute fin de rencontre pour un résultat final de 78-0. L’objectif atteint à la mi-saison, le SRC pourra donc souffler (sereinement) durant les fêtes de fin d’année : « Nous avons pu voir, sur notre temps de jeu, comment changer les choses et peaufiner la structure. C’est positif même si l’on n’a pas vu de grande tactique de notre part. Ça vient petit à petit et on termine bien cette première partie. Les joueurs vont pouvoir décompresser trois semaines avant la reprise des entraînements (ndlr, le 4 janvier en vue du match le 15 janvier à Feurs contre le RC Forezien). J’espère qu’ils auront les crocs début janvier pour repartir sur une bonne finalité, puisque nous avons des objectifs à atteindre pour la fin de la saison. On espère y parvenir, même s’il faudra braver le froid et les mauvais esprits », lance l’entraîneur Grenat au terme de la rencontre. Servette valide alors un neuvième succès (et neuf bonus) en dix rencontres de championnat. Une première partie de saison sans grandes surprises – une première place au classement – qui nourrit encore et toujours l’ambition du club genevois. « Il valait mieux confirmer et nous prouvons chaque semaine avoir des joueurs de qualité. Maintenant, il s’agit plus d’un travail de “psychologie”, de manière à pouvoir resensibiliser tous les joueurs qui ont joué à des niveaux plus élevés que la première série. Il faudra garder le sérieux que l’on a démontré en cette fin d’année et servir la continuité, peu importe les joueurs qui sont en place. Nous cherchons à stabiliser une dynamique de groupe, et non pas d’une simple équipe de XV. Cela en facilitera le travail jusqu’à la fin de la saison », conclut Guillaume Boussès. À suivre… en 2017.

LES FAITS DE MATCH

Composition du Servette Rugby Club :
 1 Dorian Hustaix, 2 Pierre Tope, 3 Louis Quillon, 4 Michaël Thréstran, 5 Nebih Sliman, 6 Thomas Broux, 7 Vincent Darracq, 8 Mickaël Medus, 9 Jonathan Torossian, 10 Allan Cambin, 11 Florian Escoffier, 12 Maxime Tognon, 13 Jilali Aïb, 14 Valdo Fischer, 15 Louis Baudouin. Remplaçants : 16 Fabio Cennini, 17 Jérémy Batigne, 18 Walter Pradel, 19 Maxime Casuso, 20 Pialat, 21 Christophe Carlioz, 22 Guillaume Moulinier.

Composition du XV Suranais :
 1 Pierre-Yves Convert, 2 Xavier Blondeau, 3 Victor Gilbert, 4 Ludovic Chabard, 5 Grégory Dondé, 6 David Farges, 7 Martin Gavand, 8 Gregory Girard, 9 Bruno Foux, 10 Steve Donin, 11 Bastien Dubourget, 12 Steve Marion, 13 Stéphane Gaillard, 14 Sylvain Bonnand, 15 Rudy Monel. Remplaçants : 16 Cyrille Chevallier, 17 Emeric Basset, 18 Fabien Messan, 19 Julien Pechoux, 20 Yann Saint André, 21 Yoann Mallet, 22 Nicolas Morel.

Essais : Baudouin (2e, 47e) ; Escoffier (8e, 11e, 26e, 53e) ; Aïb (35e, 80e) ; Quillon (37e) ; Medus (62e) ; Batigne (66e) et Pialat (77e).

Transformations : Jonathan Torossian [4/6, 66,6%] (2e, 8e, 35e, 37e) et Allan Cambin [5/6, 83,3%] (47e, 62e, 66e, 77e, 80e). Efficacité totale : 9/12, 75%.

Notes : Carton jaune à Morel (46e).
Publicités
About Yves Di Cristino (341 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Sociales et Politiques à l'Université de Lausanne.

1 Trackback / Pingback

  1. Servette Rugby Club v XV Suranais: les images de la rencontre – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s