Nouveauté

Jokers, le Grand Match a du succès pour sa première lausannoise

« Je peux garantir une chose : chacun peut revenir deux fois de suite sans voir la même chose. », Sébastien Corthésy

Pour sa première lausannoise ce mercredi au Centre Pluriculturel et social d’Ouchy (CPO), Jokers le Grand Match a séduit les spectateurs venus nombreux. Depuis septembre, ce nouveau plateau d'humoristes réunit au moins une fois par mois – voire deux — des camarades de la jeune génération d’humoristes qui s’affrontent en équipe de deux. « Il y avait du monde et le public a beaucoup ri. » a confié Sébastien Corthésy à la fin du spectacle. D'autres matches sont encore à voir tous les mois jusqu'en février au CPO.


 

Jokers le Grand Match, c’est une soirée où des camarades de longue date se retrouvent sur scène pour un duel entre deux équipes de deux qui sont récompensées par les points du public. C’est un affrontement de blagues via des exercices et beaucoup d’improvisation, soit un vrai défi pour les humoristes du stand-up qui ont l’habitude d’écrire leurs vannes. Pour la plupart des Jokers, c’est « nouveau et marrant » comme nous le disait Charles Nouveau le soir de son Fifty Fifty genevois. Visiblement, il a beaucoup étonné Sébastien Corthésy : « Il m’a tué ! » lâche ce dernier, visiblement convaincu par sa capacité d’improviser. À l’inverse, Yacine Nemra a déjà l’expérience de l’improvisation et s’est lancé dans l’écriture d’un sketch pour cette soirée. Avec Miguel Sousa et Blaise Bersinger, ils sont les seuls à avoir travaillé cette discipline de l’humour. « Il y a aussi Renaud qui ose se lancer seul alors qu’il était en duo avant », ajoute Corthésy. Le Grand Match donne naissance à beaucoup de premières chez la jeune génération d’humoristes. De plus, les équipes sont renouvelées à chaque soirée : Wiesel, Nouveau, Kominek, Bersinger, Provenzano, de Vargas, Nemra, Sousa, Rochat, et Schneiter sont invités à tour de rôle.

Les Lausannois ont ri mais il y a de quoi s’améliorer

Thomas Lecuyer, programmateur du Lido Comedy & Club, de retour au CPO n’a pas hésité à proposer sa nouvelle salle pour la première lausannoise de Jokers le Grand Match. Mercredi soir, la salle presque complète a ri de la performance des humoristes. L’équipe rouge – Alexandre Kominek et Yacine Nemra – a gagné face à l’équipe bleue – Yoann Provenzano et Renaud de Vargas – mais peu importe le vainqueur tant que les rires sont là. Blaise Bersinger, dans le rôle de présentateur un peu dictateur a arbitré le match et apporté une touche comique au spectacle. La formule du soir a compté dix temps : quatre sketches (un chacun), deux volte vannes (répétition d’un sketch par un autre humoriste pour provoquer un comique d’imitation et roaster le premier humoriste), deux extraits de pièces de théâtre avec un angle burlesque, un doublage caricatural d’un épisode de la série “Breaking Bad” et une scène absurde guidée par les instructions de Blaise Bersinger. Renaud de Vargas a bien apprécié de tourner à la dérision une scène de Richard III de Shakespeare : « On s’est bien marré. J’ai eu la chance de me reposer sur un texte déjà écrit (contrairement à Provenzano, ndlr) même si j’y ai mis ma touche en jouant différemment par instant. » Le Grand Match est un spectacle très varié pour éviter toute lassitude pendant deux heures. La copie est plutôt bonne même si Corthésy n’était pas entièrement satisfait. Après vingt minutes de debriefing avec les humoristes du soir, il s’est exprimé sur le show : « Il y avait du monde et les gens ont beaucoup ri, ou sinon, ils ont bien fait semblant, dit-il. Il y a beaucoup de choses à changer. Le concept n’est pas figé et évolue. Je sais que le 15 novembre (ndlr, date de la prochaine représentation au théâtre de Poche de la Grenette à Vevey), la structure et la forme changeront certainement. Il y a des choses qui ne posaient pas problème avant et qui le sont maintenant. Il y aussi des problèmes que je pensais réglés et qui ne vont toujours pas mais il y a quand même eu des bons réglages. »

Sébastien Corthésy, du Banane Comedy Club vers le métier de producteur ?

Amateur d’humour de longue date, ce dernier a participé au lancement et présidé le Banane Comedy Club en 2012 et depuis un an, il est producteur de Blaise Bersinger et Yoann Provenzano. Il gère la technique du spectacle, partage ses opinions sur des blagues pour les améliorer mais n’écrit pas. Jokers le Grand Match, c’est un concept qu’il a repris de la série Whose Line Is It Anyway. L’humour est là une fois de plus inspiré de ses influences anglo-saxonnes. Ce n’est pas pour autant qu’il suffit de tout copier. Lors de la première du Grand Match en septembre dernier, il confiait : « C’est dix mois de travail où chacun a apporté quelque chose. J’ai vu énormément de plateaux d’humour et à chaque fois il me manquait quelque chose. On a tous le rêve de créer le spectacle parfait même si c’est impossible mais c’est vraiment ce que je voulais voir. Je ne sais pas si cela va marcher mais je peux garantir une chose : chacun peut venir deux fois de suite sans voir la même chose. » Ce projet du cœur est le fruit d’un passionné qui ne se fixe pas de limite. « Je rêve aussi qu’un jour d’autres humoristes comme Yann Lambiel nous rejoignent », ajoutait-il. Il n’est certes pas producteur à plein-temps mais travaille occasionnellement avec Pierre Naftule, qui a co-créé le personnage de Marie-Thérèse Porchet et produit Nathanaël Rochat ou encore Thomas Wiesel. « Il y a peu de producteurs. Pierre Naftule a 35 ans de métier et a fait de la radio et de la magie avant de produire. Tant que je peux le faire en parallèle de mon job, je continuerai ! »

Publicités
About Patrick Aimé (83 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.

1 Trackback / Pingback

  1. Sébastien Corthésy: « “Jokers” a vraiment évolué depuis septembre » – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s