Nouveauté

La Nati, un leader désireux de s’affirmer

« Nous sommes venus ici pour remporter les trois points », Vladimir Petkovic

De la Groupama Aréna, Budapest (Hongrie)

À la veille d’une rencontre décisive pour l’équipe de Suisse dans son parcours pour la Coupe du Monde 2018 en Russie, Vladimir Petkovic campe sur sa position de ne pas dévoiler ses cartes afin d’affronter la Hongrie demain à la Groupama Aréna de Budapest.

Xherdan Shaqiri persiste. Son but à l'Euro « était le plus beau ». Il le démontrera à Budapest vendredi soir. © Oreste Di Cristino

Il y a un mois jour pour jour, la Nati créait la surprise à Bâle en battant les champions d’Europe en titre, après avoir brillamment disputé un match face à des Portugais impuissants et en manque de réalisme. Ce vendredi, les joueurs suisses tenteront donc de creuser l’écart en essayant de battre la Hongrie, une des sensations du dernier Euro en France. Mais pour cela, Vladimir Petkovic devra se passer de Granit Xhaka, suspendu et de Johan Djourou, Fabian Frei, Luca Zuffi et Jean-François Moubandje, tous les quatre blessés. L’atout précèdent le coup d’envoi sera donc de dissiper, enfin, les doutes quant aux changements nécessaires que devra faire l’entraîneur suisse et de voir si ces derniers se révèleront être judicieux.

Ne pas dévoiler ses intentions

Pour cette deuxième journée de qualification, la Suisse se retrouve de manière prématurée devant l’opportunité de devancer ses concurrents directs et de s’affirmer en tête du groupe B. Une victoire demain à Budapest permettrait aux hommes de Vladimir Petkovic de certifier sérieusement leur option de qualification directe pour la prochaine Coupe du Monde en Russie. Cela explique donc l’approche minutieuse adoptée par l’entraîneur suisse au moment de parler de ses intentions comme le démontrent ses propos lors de la conférence de presse célébrée cette après-midi au stade Groupama Aréna : « Nous sommes vingt et un et je peux vous assurer que nous sommes venus ici pour remporter les trois points. Nous allons donner notre maximum y compris les joueurs qui seront sur le banc. En ce qui concerne ceux qui joueront demain, je ne veux pas me prononcer afin de garder le suspense jusqu’à la fin. C’est un match décisif, mais je peux vous dire qu’à la place de Xhaka, je mettrais un autre milieu de terrain… ». Il faut dire que Petkovic nous a habitué à ne pas dévoiler ses intentions en brouillant les pistes lors des entraînements. Mais ce qui paraît plus probable, c’est qu’il reste sur la continuité qu’il a déjà défendue à de maintes reprises. Dès lors, nous ne serions donc pas surpris de voir une ligne de trois composée par Admir Mehmedi, Xherdan Shaqiri et Breel Embolo, reléguant ainsi Dzemaili au centre du terrain aux cotés de l’inépuisable Valon Behrami. Ainsi Shaqiri, présent en conférence de presse tout comme son gardien Yann Sommer, comblerait la suspension de Granit Xhaka et ferait donc son retour dans l’équipe, laissant planer le doute sur la défense qui, avec la blessure de Djourou, représente un vrai casse-tête pour l’entraîneur suisse. Titulariser Timm Klose en défense centrale avec Fabian Schär ou opter pour l’inexpérimenté Léo Lacroix, mais auteur de bonnes performances avec son club, l’AS Saint-Etienne ? Telle est le dilemme s’offrant à Vladimir Petkovic, mais une chose est sûre, quel que soit le joueur titularisé demain, l’équipe de Suisse sera bien épaulée défensivement au vue des dernières performances de ses joueurs dans leurs clubs respectifs, même si Klose, relégué en seconde division anglaise avec Norwich, semble partir légèrement favori pour être titulaire.

Rien n’est encore joué

Si la composition de l’équipe de Suisse reste sujet à débats, sa motivation et sa détermination ne le sont pas. « La Hongrie est certes une équipe compliquée, mais hypothéquer sur un match nul ne me convient pas. Mon équipe donnera le maximum pour remporter le duel demain, car nous sommes motivés et déterminés de confirmer notre première place pour pouvoir creuser l’écart avec la seconde, même si cela va être difficile car il reste encore huit matches à disputer dans ce groupe ». On l’aura donc remarqué, l’équipe de Suisse a les capacités suffisantes pour rivaliser contre les équipes les plus compliquées. L’Espagne et le Portugal, deux des derniers champions d’Europe, savent bien ce que mordre le gazon représente face à cette Nati toujours coriace et imprévisible. On ne serait donc pas surpris de voir les hommes de Vladimir Petkovic s’envoler en tête de leur groupe demain à l’issue de la rencontre face aux Hongrois. Mais en cas de faux pas, les absents ne pourront pas être une excuse valable, car l’équipe de Suisse a déjà montré ses qualités collectives lors de l’Euro 2016 où elle est notamment parvenue à tenir la France en échec avant de terminer son parcours sur une séance de tir au but malheureuse. Cependant, la victoire face au Portugal a sans doute rehaussé le potentiel suisse et renforcé la confiance au sein du groupe helvétique. Il ne reste donc plus qu’à attendre le dénouement final de la rencontre de demain afin de véritablement cerner les espoirs suisses de décrocher un billet pour une qualification directe qui ferait justice à un Euro sur lequel le peuple suisse est resté sur sa fin.

La liste des 22 joueurs sélectionnés

Gardiens:
 Roman Bürki (Borussia Dortmund)
 Marwin Hitz (FC Augsburg)
 Yann Sommer (Vfl Borussia Mönchengladbach)

Défenseur:
 Léo Lacroix (AS Saint-Étienne)
 Nico Elvedi (Vfl Borussia Mönchengladbach)
 Timm Klose (Norwich City)
 Michael Lang (FC Basel 1893)
 Stephan Lichtsteiner (Juventus)
 Ricardo Rodriguez (Vfl Wolfsburg)
 Fabian Schär (TSG 1899 Hoffenheim)

Milieux de terrain et attaquants:
 Valon Behrami (Watford FC)
 Eren Derdiyok (Galatasaray AS)
 Blerim Dzemaili (Bologna FC)
 Breel Embolo (FC Schalke 04)
 Gelson Fernandes (Stade Rennais FC)
 Admir Mehmedi (Bayer 04 Leverkusen)
 Haris Seferovic (Eintracht Frankfurt)
 Xherdan Shaqiri (Stoke City FC)
 Renato Steffen (FC Basel 1893)
 Valentin Stocker (Hertha BSC Berlin)
 Granit Xhaka (Arsenal FC)
 Denis Zakaria (BSC Young Boys)
Publicités
About Mikael Mourelle Garcia (10 Articles)
Rédacteur pour la section "football"

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s