Nouveauté

LNA : le LUC enchaîne sereinement une deuxième victoire

Le LUC sera « attendu, à nous de nous montrer à la hauteur de nos objectifs », selon l'entraîneur Didier Vasseur

Après sa victoire 19-0 contre le GC Zürich, le Lausanne Université Club est victorieux 33 à 18 de ses camarades du Stade Lausanne. Bonus à la clé, il se classe premier de la LNA, au coude à coude avec Nyon avant que Genève Plan-Les-Ouates joue aujourd'hui à Zurich. « Je suis content de nos essais, tous bien construits », se satisfait Didier Vasseur, entraîneur du LUC. Pour le Stade qui rentrait en compétition sans son équipe type, l'addition a été salée.

Lors d’un derby qui a mis du temps à se décanter, c’est le LUC qui s’est progressivement détaché au score en inscrivant quatre essais synonymes de bonus offensif. « C’est un match qui a une saveur particulière car c’est un derby, raconte Romin Vivarie, le capitaine. Cela nous tenait à cœur de revenir prendre notre revanche après la déconvenue de l’année dernière où l’on avait perdu 19 à 0 ici (ndlr, à Chavannes-près-Renens) ». Fort d’un pack d’avants solidaire dans les rucks, le LUC a pu assurer une conquête qui a permis de franchir aisément la ligne d’avantage. À l’arrière, les joueurs ont été mis à contribution dans les 40 mètres du Stade pour des passes sautées et des essais en coin. « Il y a eu un gros travail de trois-quarts cette année (ndlr, la fin de saison 2015-2016 et le début de celle-ci). Ce sont les premiers fruits de notre travail », ajoute Romin Vivarie. Déjà victorieux contre les Zurichois il y a trois semaines, le LUC du nouveau duo d’entraîneurs Didier Vasseur et Marc-Robert Benallaoua semble prêt pour affronter les favoris. « On va être attendus, à nous de nous montrer à la hauteur de nos objectifs : les playoffs », ajoute Didier Vasseur.

Le film du match

Dès l’entame, les pénalités se sont succédé pour un duel de buteur entre Ismaël Meyer (Stade Lausanne) et Jonathan Wicht (LUC) qui convertissent deux coups de pied chacun. Cependant, les ballons sont souvent perdus de chaque côté et rendent impossibles les lancements de jeu pendant une vingtaine de minutes. À la demi-heure de jeu, le LUC prend davantage le contrôle du match en inscrivant un essai de trois-quarts, bien que non transformé. À la mi-temps, le score est de 6 à 11 et le suspense reste complet. Par la suite, la maîtrise du jeu échappe aux joueurs de Bruno Pompilio. Réduit à quatorze pendant quinze minutes au lieu de dix après un carton jaune contre Jacky Dervey, le Stade a eu de la peine à s’installer dans le camp du LUC, qui de son côté, enchaîne les essais. Cependant, Dervey, piqué au vif dès son retour de carton, transperce la défense du LUC pour inscrire un essai de contre en solitaire. C’est tout un symbole de la fin du match. Touché dans sa fierté, le Stade n’a pas baissé les bras et aplatit deux fois dans le dernier quart d’heure. Score final : 18 à 33.

« Ils sont un niveau au-dessus »

« On s’attendait à une opposition très forte, dit Bruno Pompilio, coach du Stade. Ils (ndlr, les joueurs du LUC) ont eu une très bonne préparation physique et je savais que l’on allait souffrir pour notre premier match. Il n’y a rien à dire sur cette victoire, ils sont un niveau au-dessus de nous ». Privé de plusieurs avants blessés et de son capitaine Bruno Barthélémy, le Stade n’a pas développé son meilleur jeu qu’il lui avait servi pour défaire GePLO chez lui en mars dernier. « Habituellement, nous avons une gamme de jeu énorme, précise Bruno Pompilio, de très haut niveau pour la Suisse et j’ai hâte que nos avants se mobilisent. […] On va se déplacer sans pression pour nos matches à l’extérieur et je suis persuadé que l’on va relever la tête collectivement. J’ai vraiment confiance en mes joueurs ».

Publicités
About Patrick Aimé (86 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.

1 Trackback / Pingback

  1. Le derby lausannois entre Stade Lausanne et le LUC en images – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s