celestini

Fabio Celestini regrette une défaite imméritée. Mais le travail continuera à Lucerne samedi. © Oreste Di Cristino