Nouveauté

Le FC Lausanne-Sport montrera ambition et enthousiasme dès la reprise

"Tous les joueurs qui ont accepté de s'engager avec cette équipe, ont mis le LS en première position dans leurs préférences", Fabio Celestini

Mercredi, au Stade de la Pontaise, se tenait la traditionnelle conférence de presse d'avant-saison du FC Lausanne-Sport. L'occasion pour le président Alain Joseph et son entraîneur Fabio Celestini de présenter leurs vœux mais aussi leurs attentes à l'égard du renouveau en Super League. Focus.

Fabio Celestini, entraîneur du LS et Alain Joseph, président du club, se sont retrouvés mercredi après-midi face à la presse à quelques jours du coup d'envoi du championnat de Super League. © Oreste Di Cristino

« Nous sommes tous impatients de commencer ce nouveau championnat« , c’est par un brin d’excitation qu’Alain Joseph donne le ton lors de la conférence de presse de son FC Lausanne-Sport, à quatre jours d’une reprise tant attendue au Letzigrund face à Grasshopper. Et cela se comprend, aussi car ce n’est pas au début de chaque saison que le club de la capitale olympique peut se targuer de débuter avec maîtrise un rendez-vous aussi important. La Super League est non seulement l’élite du football suisse, le championnat est aussi un merveilleux terrain d’expérimentation autant pour les jeunes talents du centre de Team Vaud que pour les recrues nationales et internationales qui y trouvent leur affaire. Mais en cette saison 2016/2017, l’objectif semble être bien plus que le maintien mais Alain Joseph est trop hésitant pour l’affirmer pleinement et clairement. Le président du LS s’en sort tout de même d’un « Nous devons durablement installer le LS à sa juste place, et cela passe évidemment par un maintien« . Dans cette affirmation, l’on ressent toute l’ambition, la fougue mais aussi la confiance portée à son staff renforcé. Alain Joseph veut ancrer son Lausanne-Sport en Super League, à l’aune d’un FC Sion ou d’un FC Thoune, insignes pensionnaires du meilleur championnat national. Et évidemment – dans une telle perspective – le maintien se doit de n’être qu’une simple formalité. Loin d’être absurde; Lausanne a nettement les capacités de tirer son épingle du jeu dans une compétition qui est, actuellement, à sa portée. Maintien d’une identité locale – 50% des joueurs issus du propre centre de formation vaudois (Kevin Martin, Dany Roger Da Silva, Jérémy Manière, Xavier Margairaz, Alexandre Pasche, Olivier Custodio, Ali Kabacalman, Ming Yang Yang, Mvula Jordan Lotomba et Andi Zeqiri) – tout en proposant un panel de joueurs étrangers aussi expérimentés que volontaires (à l’instar de Marcus Plinio Diniz Paixao, Paolo Frascatore, Andrea Maccoppi, Yelstin Ignacio Tejeda Valverde, Juan Esnaider Ruiz, Francesco Margiotta et Gabriel Arturo Torres Tejada). Cela semble être le juste compromis. Fabio Celestini et Alain Joseph en sont convaincus. Et c’est déjà tant mieux.

Un staff prometteur pour une survie attendue

Pour Alain Joseph – soutenu par les ambitions tranchées de Fabio Celestini – ont pris le plis de recruter autant de joueurs nationaux qu’internationaux pour enrichir leur effectif. En plus des nouveaux visages internationaux (cités plus haut), le LS pourra également compter sur deux recrues nationales de haut talent avec Benjamin Kololli, ancien pilier notamment du FC Sion et du BSC Young Boys, et Musa Araz, artisan prometteur – et excellent gaucher – de l’équipe des moins de 21 ans du FC Bâle. Et l’entraîneur lausannois assure de plus que « tous les joueurs qui ont accepté de s’engager avec cette équipe, ont mis le LS en première position dans leurs préférences« . Une manière toute subtile de promettre – au nom de l’ensemble du contingent présent ce mercredi après-midi à la Pontaise – enthousiasme et volontarisme exacerbé sur le terrain. « Le résultat par le contenu et donc le jeu au ballon. Nous devons courir le moins possible derrière le ballon et mouiller sans retenue le maillot. C’est la condition sine qua non de notre réussite« , confirme Fabio Celestini. Un état d’esprit fantastique qu’il faudra toutefois prouver tout au long des trente-six matches de championnat. Mais une chose est sûre, en tous cas: les joueurs seront sans arrêt mis au premier plan. C’est d’ailleurs ce qui a poussé le club, selon Celestini, à étoffer le staff technique, notamment avec l’engagement de l’Italien Gabriele Bagattini, préparateur physique qui sera en mesure de concentrer – et cibler – ses efforts sur la réhabilitation des blessés aux côtés de Mattia Garrone. Ce dernier s’occupera plus précisément en revanche de la préparation des joueurs sur le terrain. Tout cela participe à la mise en place d’une équipe technique qui puisse être la plus performante possible, aussi car tous les secteurs d’activités ont été renforcés, comprise une nouvelle cellule professionnelle de recrutement comme l’affirme Christian Ballif, vice-président du club. Réel conseil, réel comité; une authentique équipe qui s’ajoute au travail démontré d’un « coach exceptionnel, local de surcroît« , comme s’en félicite Alain Joseph.

Team Vaud au soutien d’un fin recrutement

Team Vaud, c’est plus de 250 joueurs de 13 à 21 ans. Stéphane Nellen est présent pour le confirmer: « Ce sont bien 80 jeunes joueurs rejoignant le centre de formation chaque année qui bénéficieront d’entraînements de haute qualité dans cette structure« . Autant dire que Team Vaud contribue à la bonne tenue de nombreux clubs régionaux, y compris le FC Lausanne-Sport qui bénéficie, chaque saison, d’une dizaine de nouveaux espoirs dans son équipe des moins de 21 ans. Une armature solide et fiable confortant le futur sportif autant des jeunes talents que du club en lui-même. Olivier Custodio, actuel capitaine du navire lausannois en assume d’ailleurs toutes ses responsabilités, malgré l’âge – souvent couplé à l’inexpérience – mais grâce à l’assurance et la familiarité présente entre lui et le LS depuis ses débuts. Une richesse inestimable qu’Alain Joseph et Fabio Celestini reconnaissent fort volontiers. Mais à côté de ce large vivier, l’équipe dirigeante du club a également beaucoup investi dans un recrutement d’une finesse inégalée. C’est ainsi que cette année, nous retrouverons du côté de la Pontaise de grands façonniers du jeu au ballon, à l’image notamment de l’Italien Francesco Margiotta, qui marie diverses techniques implacables sur plusieurs secteurs de jeu ou encore de Yelstin Ignacio Tejeda Valverde, international costaricien ayant disputé la Coupe du Monde 2014 au Brésil avec sa sélection. « Tejeda nous apportera son expérience internationale et tout son vécu sur le terrain qui sont très importants pour l’équipe« , affirme Fabio Celestini. Mais l’entraîneur lausannois a également souligné l’importance du gabarit de Paolo Frascatore, déterminant dans le choix de sa venue au LS: « Nous avions besoin de recruter des joueurs qui ont également une grande corpulence physique« , confirme Celestini en conférence de presse. Voilà tout un héritage latin qui a également le mérite de promouvoir – avec l’engagement également de l’international panaméen Gabriel Arturo Torres Tejada – un métissage intéressant entre diverses origines au sein même de l’effectif: « Ce mélange est fantastique non seulement au niveau du terrain mais c’est aussi une belle leçon de vie. Ce melting-pot de cultures nous fait énormément de bien« . Le ton est donné celui qui dirigera cette équipe en tous sens riche. Et les actes suivront.

Contingent du FC Lausanne-Sport pour la saison 2016-2017:

Gardien: Thomas Castella, Kevin Martin, Dany Roger Da Silva;

Défenseurs: Jérémy Manière, Elton Monteiro Almada, Benjamin Kololli, Marcus Plinio Diniz Paixao, Paolo Frascatore, Nicolas Gétaz;

Milieux: Xavier Margairaz, Musa Araz, Alan Kevin Méndenz Olivera, Samuele Campo, Alexandre Pasche, Olivier Custodio, Andrea Maccoppi, Ali Kabacalman, Ming-Yang Yang, Mvula Jordan Lotomba, Yeltsin Ignacio Tejeda Valverde;

Attaquants: Kwang Ryong Pak, Juan Esnaider Ruiz, Francesco Margiotta, Andi Zeqiri, Gabriel Arturo Torres Tejada.

 

Publicités
About Yves Di Cristino (358 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Politiques à l'Université de Lausanne. Prépare un mémoire en histoire internationale focalisé sur les relations de Guerre Froide et de post-Guerre Froide.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s