Nouveauté

Le FC Lausanne-Sport séduit lors du derby de reprise

Fabio Celestini: "Cette victoire nous remet dans les conditions de la compétition"

"On a moins travaillé sur le physique que sur le ballon"; Fabio Celestini résume ainsi l'entre-deux tours. Bien lui en a fait; le FC Lausanne-Sport s'impose pour son premier match du second tour de championnat en dominant le FC Le Mont 2-1. Actions insolites, gestes techniques réussis et esprit compétitif... Les Lausannois sont d'ores et déjà (r)entrés dans la compétition. Chronique d'un derby de reprise. Voir également notre galerie photo.

Kwang Ryong Pak et Elton Monteiro savourent leur victoire en fin de rencontre. © Oreste Di Cristino

On les pensait stressés, affaiblis ou même frustrés suite à l’amical cauchemardesque concédé 5-1 au Servette FC. Et pourtant, c’est avec un professionnalisme certain que les hommes de Fabio Celestini ont pris la mesure de leurs cousins du Mont. Très rapidement, d’entrée de jeu, la prédominance lausannoise prend forme, si bien qu’à la quatrième minute de jeu, Numa Lavanchy – suite à un intelligent appel de balle sur le couloir droit qu’il a dominé du début jusqu’à la fin – récupère, en parfait opportuniste qu’il n’est pas, un ballon délaissé par la défense adverse. Le déclic est rapide, le positionnement de l’attaque témoigne d’un réflexe bien maîtrisé; Margairaz double l’ailier, adresse un centre précis au nouveau numéro neuf de l’équipe de la capitale olympique qui n’a plus qu’à propulser la sphère dans les filets. Le LS marque sur sa première véritable contre-offensive, une situation qui posera de nombreux problèmes aux Montains par la suite. Le premier but de Kwang Ryong Pak en match officiel; de quoi temporairement oublier le départ de Jocelyn Roux pour le FC Wil cet hiver ? « Pak a fait un match fantastique – débute l’entraîneur Fabio Celestini – Dos au jeu, il a été parfait sans perdre de ballons, il a fait des gestes techniques impressionnants et […] il travaille comme un fou comme le faisait Jocelyn Roux« . Une aubaine pour un LS qui a besoin d’une personnalité forte à la pointe de son attaque.

Lausanne, des individualités marquantes

En ce renouveau – « ce véritable match de reprise sur un terrain difficile » comme en témoignent Alexandre Pasche et Fabio Celestini – il a été question d’équipe mais pas seulement. Force est de constater que l’effectif lausannois est bien garni en terme d’individualités. De véritables personnalités se forgent ronde après ronde; Numa Lavanchy incarne toujours plus un latéral d’exception. Il apparaît tel une pièce maîtresse dans le contingent lausannois – par ailleurs titulaire face à Jetmir Krasniqi, pas même convoqué à l’occasion de ce derby. À l’origine du premier but face au Mont, ce jeune talent issu du propre centre de formation a apporté beaucoup de profondeur et de vitesse sur les ailes. Autre (jeune) personnalité montante au sein du contingent de Fabio Celestini: Olivier Custodio. En compagnie de David Marazzi et Xavier Margairaz, il a composé un impétueux trio offensif, porteur d’occasions à foison. De son côté – copie conforme de Lavanchy sur l’aile gauche – Marazzi a toujours su pointer les adversaires pour mieux les esquiver, les tromper, les devancer. Un ailier de qualité qui concurrence aisément Nicolas Gétaz, blessé. Quant à Xavier Margairaz, souvent jugé – à tort peut-être – fébrile en début de saison, a littéralement endossé un rôle de meneur de jeu. Solide sur ses appuis footballistiques, il a apporté un danger constant au sein de la défense adverse, servant souvent dans l’axe Pak qui aurait pu à de nombreuses reprises doubler la mise dans le courant de la seconde mi-temps. « Il y a beaucoup de satisfaction mais il faut y mettre beaucoup de caractère, d’agressivité et d’envie pour gagner des matches » affirme Fabio Celestini avant de conclure: « Les joueurs sont épanouis sur le terrain et la condition physique des joueurs est au top« .

Bertrand Ndzomo et Ibrahim Tall en plein match. © Oreste Di Cristino

Bertrand Ndzomo et Ibrahim Tall en plein match. © Oreste Di Cristino

Le Mont, une infériorité sans complexe

Après l’ouverture du score éclair de Kwang Ryong Pak, il a fallu se (re)mobiliser vite pour les hommes de Claude Gross, comme en témoigne l’entraîneur-même: « On a mis 15 à 20 minutes à entrer dans le match; on était vraiment dépassés. En prenant un but après quatre minutes de jeu, c’est forcément plus difficile, surtout quand on vient, ici, à Lausanne« . Face au pressing haut et capillaire du FC Lausanne-Sport, la tâche s’annonçait ardue pour Le Mont duquel secteur offensif semblait être un réel manque à gagner. La formation des hauts de Lausanne a cependant su rester patiente face à l’organisation lausannoise. Bojan Dubajic a été un apport conséquent pour l’attaque montaine mais n’a pas été suivi dans l’axe par Luis Pimenta, parfois lent dans ses mouvements en première période. Mené à la pause, le club de Serge Duperret a cependant réagi, notamment par les entrées de Sehar Fejzulahi et Arthur Njo-Léa qui ont su apporter de la profondeur comme en a convenu Claude Gross en fin de match: « Njo-Léa a su se créer quelques opportunités tout en nous apportant la vitesse que l’on n’avait pas devant. On était indubitablement meilleurs en deuxième mi-temps« . Marqué par plus de rigueur défensive et offensive lors du deuxième acte, Le Mont a offert un jeu plus attrayant, scrutant notamment les moindres phases de déconcentration de l’adversaire comme en témoigne l’égalisation de Dubajic à la 51e minute. Un enthousiasme qui ne prédominera pas en fin de match, regrettant « [d’avoir pris] ce goal sur balle arrêtée et sur une erreur individuelle [ndlr, de Maxime Brenet; le gardien a manqué sa sortie sur le coup-franc d’Olivier Custodio permettant à Alexandre Pasche d’asséner une tête qui redonnera l’avantage aux locaux (80e)] ». Claude Gross conclura en zone mixte: « On sait que l’on est pas loin de ces équipes de tête mais il nous manque encore un peu plus de régularité devant. Défensivement, il faut vraiment qu’on arrête de donner des buts comme on est en train de le faire depuis quelques matches« .

Publicités
About Yves Di Cristino (371 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Politiques à l'Université de Lausanne. Prépare un mémoire en histoire internationale focalisé sur les relations de Guerre Froide et de post-Guerre Froide.

1 Trackback / Pingback

  1. Challenge League: Le derby lausannois en 100 images – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s