Nouveauté

Le Servette RC écrase le RC Rhodanien 132 à 7 (61-0)

Sous l’œil de la syndique genevoise Esther Alder qui a donné le coup d’envoi de la reprise de championnat, le Servette RC a marqué les esprits en inscrivant 20 essais, dont cinq uniquement de son ailier gauche Fischer (voir les photos). Un score digne des All Blacks en Coupe du Monde, bien loin du 62 à 7 pour Servette au match aller qui impressionnait déjà. « On s’y attendait un petit peu » a admis Matthieu Garcia, le capitaine et demi d’ouverture rhodanien. Retour sur un spectacle d’essais aboutissant de belles actions collectives en dépit d’une pluie intense qui n’a pas arrêté les Genat pour mettre la main sur le ballon.

En mêlée. © Oreste Di Cristino

Accompagnée par le Président Marc Bouchet et la mascotte du club Wendy, Esther Alder est entrée dans l’enceinte du Stade de Genève pour donner un coup d’envoi en tant qu’invitée de marque. Ainsi, le Servette RC promeut un peu plus sa notoriété dans la ville et ne le fait d’autant si bien qu’en gagnant un match tel que celui de dimanche après-midi par 132 à 7. Ce n’est pas le score d’une simple victoire mais le meilleur score depuis le début de la saison. Ou, plus trivialement dit, c’est une rouste qu’a subie la malheureuse équipe du RC Rhodanien, décidément submergée par un tsunami aux couleurs grenat.

Les Grenat ont brillé par leur maîtrise et la continuité du jeu

Du début à la fin du match, Servette a mis la main sur le ballon, sans qu’il ne semble réellement glisser alors que cela a été tout l’inverse pour le RC Rhodanien. C’est la conquête des Grenat qui a été le plus problématique pour les invités, tant ils ont été physiquement inférieurs. Le peu de mêlées et touches, maîtrisées par les Suisses, ont donné une grande continuité au jeu, très agréable à regarder. Les essais ont été si nombreux qu’il y en a eu pour tout le monde, avants comme trois-quarts, par des percées solitaires comme par des mouvements collectifs avec des retours à l’intérieur. L’ailier Fischer en a inscrit cinq, le troisième ligne Suchaud deux, le premier centre Douvegheant trois, et même le talonneur Hustaix a pu en inscrire un. Et encore, la liste n’est pas exhaustive. Didier Cavoret, l’entraîneur principal, en a profité pour laisser jouer des remplaçants tout aussi capables de marquer des essais avec les trois-quarts Tognon et Curdy. Enfin et non moins important, le taux de transformation a été largement satisfaisant, avec 14/16 pour le deuxième centre Cambin et 3/5 pour le demi de mêlée Jonathan Torossian. « Le score reflète les consignes des coachs. […] On est sur des bonnes bases, ce n’est pas de la facilité c’est de l’implication », nous dit Julien Laurin, le capitaine genevois.

La défaite des rhodaniens n’a pas enlevé l’esprit de camaraderie

Côté rhodanien, la défaite n’a pas empêché aux joueurs de rentrer aux vestiaires en boudant leur plaisir d’avoir joué au rugby. Certes, ils ont peu eu le ballon en main, mais sont venus par passion du rugby jouer à Genève dans une magnifique enceinte et ont sauvé leur honneur par un bel essai de contre. « On a pas mal de blessés, explique Matthieu Garcia, mais la défaite est là parce qu’ils nous ont respecté jusqu’au bout. On ne joue pas dans la même dimension, nous avoue-t-il ». Même lorsque l’on peut s’interroger sur de potentielles frustrations de jouer face à un adversaire créant un tel écart au score, il n’en est rien : « C’est bien pour nos jeunes joueurs de se frotter à niveau supérieur, ajoute-t-il. Ils [Servette] suivent le règlement qu’on leur impose et je leur souhaite de monter le plus vite possible ». Il est vrai que le rugby amateur n’exclut jamais ces écarts de niveau et n’enlève rien à la fête, et, selon l’expression du fondateur de l’olympisme Pierre de Coubertin, qu’il a lui même reprise de l’évêque de Pennsylvanie Ethelbert Talbot lors des Jeux de Londres de 1908, « l‘important […], c’est moins d’y gagner que d’y prendre part ».

Advertisements
About Patrick Aimé (66 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.

1 Trackback / Pingback

  1. Comité du Lyonnais: Le Servette RC aborde 2016 avec sérénité et puissance – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s