Nouveauté

Le derby lausannois maîtrisé par Stade Lausanne

Dérouté par la neige et "un manque de confiance", le LUC quitte Chavannes bredouille

Rassemblés ce samedi après-midi pour le derby à Chavannes-près-Renens, le Stade Lausanne et le LUC Rugby (Lausanne Université Club) se sont disputés bravement la 3e place de Ligue Nationale A avec un froid hivernal tombé au cours du match. Invitée surprise, la neige a ralenti le jeu mais n’a pas annihilé la persévérance des joueurs du Stade Lausanne qui ont fait le match tout seuls, face à une équipe du LUC en « manque de confiance » selon son entraîneur Jérôme Gaydou. Focus.

Stade Lausanne s'est montré plus entreprenant dans le derby l'ayant opposé au LUC. © Oreste Di Cristino

Un match gagné à l’envie du Stade Lausanne

Mis à l’aise par un drop d’entrée de son demi d’ouverture Bruno Barthélémy, le Stade Lausanne a immédiatement su poser son jeu et son rythme. Si les avants du LUC dominent ceux du Stade, pénalisés trois fois dans les dix premières minutes aussi bien dans les rucks qu’en mêlée, le Stade n’a jamais laissé ses adversaires rentrer dans ses 22 mètres. Mieux encore, à chaque faute ou perte de ballon qu’ils ont commises, s’en est suivi une récupération immédiate. Les trois-quarts universitaires ont semé quelques fois toute l’équipe du LUC et poussé à une pénalité convertie par Barthélémy, qui symbolise l’efficacité du Stade Lausanne à marquer quand l’équipe avance. À la mi-temps, le Stade mène 6-0 grâce au pied de son n°10.

Dès le retour de la deuxième mi-temps, le n°5 du Stade Lausanne est exclu 10 minutes par un carton jaune. On aurait pu en conclure que le LUC allait en profiter pour rattraper son retard et véritablement rentrer dans le match, et cela semblait être le meilleur moment pour qu’il se rassure. Néanmoins, faute de la neige tombante de manière abondante, un manque de vitesse dans le jeu au large du LUC a été observé – tout comme celui du Stade – et peu d’actions ont mené aux abords des en-buts. À la moitié de la deuxième mi-temps, c’est le Stade qui trouve enfin la faille : les trois-quarts trouvent des espaces, et suit au pick and go des avants, l’essai est inscrit et magnifiquement transformé par Bruno Barthélémy qui a tapé à 35 mètres en bord de ligne de touche. Peu après, il y a un deuxième carton jaune pour le Stade Lausanne à son demi d’ouverture et une troisième pénalité convertie en sa faveur. Le match s’arrête là après 80 minutes de jeu très courageuses; les joueurs se sont aussi battus contre un troisième adversaire impitoyable : le temps hivernal de la Suisse.

Le LUC laisse le podium au profit du Stade Lausanne

Le score final est donc de 19 à 0 pour le Stade Lausanne, qui a savouré la victoire dès le coup de sifflet final. Ils n’ont pas oublié que l’autre nouvelle importante de l’après-midi, c’est que le Stade Lausanne prend 4 points et passe 3e au classement de la Ligue Nationale A, juste devant ses rivaux du LUC !

gsjads (n°10 - Stade Lausanne) a offert une avance confortable à son équipe dès les débuts de la rencontre. © Oreste Di Cristino

Bruno Barthélémy (n°10 – Stade Lausanne) a offert une avance confortable à son équipe dès les débuts de la rencontre. © Oreste Di Cristino

Interrogé sur la répétition des fautes contre le Stade, l’entraîneur Bruno Pompilio a trouvé ses joueurs « plus disciplinés que d’habitude » et semble déçu par l’arbitre qui « n’a pas annoncé les rucks après 3 secondes et en conséquence nos joueurs ont été pénalisés pour avoir été allé au ballon – explique-t-il avant de poursuivre Il n’a annoncé aucune fois qu’il y avait ruck, et c’est sa responsabilité de l’annoncer. À ce moment là, les joueurs écoutent et ne grattent plus le ballon ».

Du côté du LUC, Jérôme Gaydou n’a pas nié la supériorité du Stade Lausanne : « Ils ont mieux joué que nous, ils ont été plus réalistes et meilleurs sur les passes. Il n’y a pas photo par rapport au score. Ils ont eu plus d’enthousiasme. On était probablement meilleur qu’eux devant, mais ils ont joué avec leurs forces, avec l’esprit du rugby ». L’équipe universitaire de Lausanne semble subir un coup de frein dans son élan de début de saison: « C’est notre quatrième défaite, ça ne peut pas aller bien; il y a un problème de confiance – ajoute-t-il avant de conclure – Je vais reparler avec mon capitaine de ce manque de confiance, parce que nous avons perdu notre mécanique du début qui avait permis 4 victoires consécutives avant 4 défaites ».

Publicités
About Patrick Aimé (83 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.

1 Trackback / Pingback

  1. LNA : le LUC enchaîne sereinement une deuxième victoire – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s