Nouveauté

Le Stade Lausanne se régale contre Lugano (48 – 27)

Bruno Pompilio: "Tout le groupe a eu du temps de jeu nécessaire pour progresser"

Superbe rencontre rugbystique de Ligue Nationale A ce samedi à Chavannes-Près-Renens, qui a donné lieu à la victoire du Stade Lausanne 48 à 27 contre Lugano (voir les images). Les deux équipes ont fait la démonstration d’un rugby de grand niveau, comme en témoigne la vitesse du jeu et les nombreux déploiements au large. Le bilan est très satisfaisant pour les  Lausannois, capables de contrer à tout moment Lugano, qui n’a pas manqué d’ambition.

Le Stade Lausanne inscrit un essai important face à Lugano en seconde mi-temps. Photo: Oreste Di Cristino

Des Lausannois entreprenants et décisifs en contre

Les dix premières minutes ont été difficiles pour les Lausannois, mis sous pression. Ils n’ont pas tenu le ballon sur les premières séquences et ont du faire un travail défensif acharné pour empêcher les belles combinaisons luganaises de conclure à un essai. Cependant, c’était avant qu’ils décident de prendre contrôle du match. Sur sa première occasion, le Stade Lausanne transperce la défense de Lugano et inscrit un bel essai grâce aux soutiens du porteur de balle (alors que Lugano avait déjà raté une pénalité et plusieurs occasions d’essai). Le match est lancé, et ce sont les Lausannois qui feront seul la course en tête jusqu’au coup de sifflet final.

Performants dans les rucks grâce aux avants, dynamiques avec leurs trois-quarts dans le jeu au large, les Lausannois ont animé la première mi-temps. Leur point fort ont été les contres spontanés qui ont mené à des essais assommant l’adversaire. En effet, nous avons vu une équipe luganaise prise de vitesse en défense et qui n’a su concrétiser qu’une seule offensive en essai alors qu’elle a occupé de nombreuses fois les 50 mètres du Stade Lausanne. A la mi-temps, le score était déjà de 19 – 8 pour les Lausannois, qui ont brillé par leur efficacité.

Les Luganais à la mi-temps. L'équipe tessinoise est menée à la pause 19-8 face au Stade Lausanne. Photo: Oreste Di Cristino

Les Luganais à la mi-temps. L’équipe tessinoise est menée à la pause 19-8 face au Stade Lausanne. Photo: Oreste Di Cristino

Lugano est dépassé, mais termine mieux

Dès le début de la 2e mi-temps, Lugano inscrit un essai transformé sur une interception et s’autorise à croire à ses chances car le score était alors de 19 – 15. Ce sera clairement de courte durée, puisque sur l’action du renvoi, les Lausannois ont inscrit un essai également transformé, soulignant un peu plus leur domination et leur fierté de maîtriser ce match. Par la suite, Lugano n’a plus tenu le ballon, n’a pas su combler les espaces et a raté beaucoup de plaquages. Ses joueurs ont semblé découragés pendant que le Stade Lausanne, libéré, creusait un peu plus le score avec trois autres essais.

André Pharaony (à droite), concentré sur le match. Photo: Oreste Di Cristino

Le deuxième ligne André Pharaony du Stade Lausanne (à droite), concentré sur le match. Photo: Oreste Di Cristino

En fin de match, la composition des équipes avait beaucoup changé puisqu’il y a eu de nombreux remplacements. Comme l’affirme Bruno Pompilio, entraîneur du Stade Lausanne, « Comme les titulaires fatiguaient, nous avons laissé les remplaçants parfois débutants ou tout juste de retour de blessure prendre leur chance. C’est vrai qu’on a pris des points en fin de match, mais c’était le prix à payer pour que tout le groupe ait eu du temps de jeu, et c’est ce qu’il faut pour le faire progresser« . Face à l’abnégation des Luganais et quelques erreurs lausannoises, les pénalités se sont cumulées en faveur des Tessinois. Ils ont choisi de prendre des mêlées, qui leurs ont très bien réussi puisque leur pack a dominé celui des Lausannois. André Pharaony, l’aîné des avants lausannois, nous éclaire d’ailleurs sur les problèmes qui ont affecté son équipe en mêlée en fin de rencontre: « Notre pack n’était plus le même qu’en début de match puisqu’il y a eu l’entrée en jeu de remplaçants qui n’ont pas l’habitude de jouer en mêlée, donc on a vite été dépassé. Il faut aussi souligner que les Luganais ont une bonne mêlée, donc il faut les féliciter puisque la qualité de leur pack s’est faite ressentir« .  L’arbitre a notamment sifflé un essai de pénalité, puis il y eut trois autres mêlées sur lesquelles les avants du Stade Lausanne, dépassés, ont concédé un dernier essai sur le petit côté. Au final, une victoire méritée et importante pour Stade Lausanne comme en témoigne Andre Cummins « El Pres »: « Nous sommes surtout satisfaits de la solidarité du groupe lausannois. Tout le monde a eu du temps de jeu, y compris les remplaçants. Il y a un très bon esprit d’équipe, ce qui crée un groupe hyper intéressant et qui vit bien« .

Publicités
About Patrick Aimé (82 Articles)
Journaliste passionné, spécialisé dans le rugby et l'humour.