Nouveauté

Sébastien Cauet: « Sur scène, se forme une alchimie entre le public et moi »

Interview à la méthode Cauet !

Le célèbre animateur français de télévision et radio a fait escale en Suisse pour préparer et affiner son one man show. Invité par le Conseil des jeunes de Lausanne au Docks, Sébastien Cauet impressionne par sa polymorphie. leMultimedia.info a saisi l'occasion pour cueillir ses impressions à quelques heures du début de son spectacle. Interview.

Sébastien Cauet sur l'affiche de son nouveau spectacle.

Que vous inspire le contexte suisse ? Vous y étiez déjà venu précédemment, qu’en est-il aujourd’hui ?

Je suis très content de venir ici. À chaque fois que je suis venu en Suisse c’était génial, j’avais un public top que ce soit à Chambéry, Morges ou encore à Lausanne l’année dernière et j’en ai gardé un très beau souvenir.

Le one man show que vous présenterez ce soir est resté le même depuis 2012 ? peut-être un peu revisité ?

Non, je me suis lancé dans un autre spectacle qui est en rodage. Ce soir, je le testerai en version plus courte et on fera des choses que l’on a jamais faites. On verra bien, on essaiera de faire la meilleure intervention possible. Mais c’est ça qui est génial quand on tente de nouveaux contenus; on a l’impression d’être des chanteurs qui allons présenter notre nouveau single que personne n’a jamais écouté.

DJ, présentateur télé et radio, chef d’entreprise… Vous êtes un peu l’homme à tout faire finalement…

Tout à fait. Quand on a une occupation qui nous fatigue, on change et on s’adonne à une autre. C’est un avantage d’avoir plusieurs casquettes parce qu’on n’est pas conditionné par notre activité. Mais tout ce que j’entreprends reste toutefois dans la même sphère d’activité; je n’ai pas encore ouvert de friterie ou de pizzeria. Je fais ce que je sais faire, en tout cas, j’essaie de le faire le mieux possible.

Vous avez toujours été aussi polyvalent ?

Non. Elle est tout simplement arrivée par la peur de regretter, une fois atteint un certain âge, de ne pas avoir assouvi tous mes rêves. C’était un peu le cas avec mon one man show. Depuis tant d’années, je souhaitais l’écrire et puis je n’avais jamais eu le courage auparavant de m’y lancer. Et à un moment donné, je me suis dit que si je ne le faisais pas maintenant, j’allais m’en repentir de m’être moi-même bloqué.

Finalement, est-ce que le personnage que vous présentez sur scène est le même que celui que l’on a entrevu des années à travers le petit écran ou à l’antenne ?

Ah oui. Ça n’a rien à voir. C’est tout le charme de l’exercice. Les gens m’ont apprécié devant leur télévision ou leur radio mais leur relation avec moi change diamétralement quand ils ont la possibilité d’interagir directement avec moi. Il y a toujours une part de surprise parce que se forme toujours une alchimie entre l’artiste et son public, spécialement quand arrivent des instants d’improvisation. On est réellement ensemble pendant une soirée pour nous amuser. Tout cela me plait réellement que le public vive le spectacle en direct. Donc c’est totalement différent.

Merci beaucoup Cauet !

Publicités
About Yves Di Cristino (310 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en sciences sociales et politiques à l'Université de Lausanne.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s