Nouveauté

Laurent Walthert: « Xamax est sain et possède une équipe compétitive »

Le capitaine et portier de Xamax veut prôner pour "un club en bonne santé"

Le Neuchâtel Xamax FCS a connu sa première désillusion à domicile cette saison en s'inclinant trois buts à un face à un vaillant FC Wil (les photos). Suite à un malheureux but contre son camp de Mike Gomes en seconde période (62e), les Neuchâtelois ont par la suite perdu leurs moyens. Au terme de la rencontre, Laurent Walthert, gardien de l'équipe rouge et noire, veut toutefois garder le sourire. En porte-parole de son équipe, le capitaine de la formation neuchâteloise affirme ne pas vouloir se laisser abattre. Interview.

Laurent Walthert au micro de leMultimedia.info au terme de la rencontre. © Oreste Di Cristino

J’anticipe ta déception à la fin de cette rencontre. Vous meniez en première mi-temps et vous vous êtes faits remontés dans le second acte. Comment te sens-tu personnellement au terme de cette rencontre ?

Déçus, nous pouvons l’être. Nous avions fait le plus dur en ouvrant le score et même si tout n’était pas parfait dans le jeu, le coup-franc de Dante Senger nous fait du bien. Mais malheureusement, on pensait tenir la baraque et l’auto-goal nous a mis dans le dur. À partir de ce moment-là, tout s’est compliqué. Mais durant la semaine, nous reviendront sur tous les faits négatifs du match et nous nous remettrons très vite au travail.

Le but contre votre camp et contre le cours du jeu de Mike Gomes vous a déconcentré… C’est compliqué de retrouver son chemin après un tel fait de jeu ?

Oui. C’est vrai que Wil n’était pas dans sa meilleure forme au moment de l’égalisation. C’est, comme vous l’avez dit, un fait de jeu qui a complètement perturbé nos plans. Ce n’était évidemment pas prévu mais je crois que pour le futur, ce genre d’expérience et ces désillusions aideront à aller de l’avant dans le championnat. Donc, à nous de mieux réagir et de savoir encaisser des faits négatifs durant le match pour pouvoir contre-attaquer ensuite.

Malgré la défaite, on vous sent dans un très bon état d’esprit au sein de l’équipe. Le passé historique de Neuchâtel Xamax – ancienne grande de Super League – vous aide-t-il à garder la patience voulue sur le terrain ?

Oui, c’est clair ! Je pense que le fait d’être patients – ou du moins pas trop pressés – par rapport au résultat est un aspect important de notre club. On a eu quelques années difficiles dans un récent passé donc il ne faut absolument pas se laisser abattre maintenant. Si l’on perd un match ou si l’on a une série négative, il faudra éviter de broyer du noir. Il ne faudrait pas croire que tout ce que l’on a mis en place depuis quelques saisons ait été mal fait. Je crois qu’il faut être positifs aussi bien quand on gagne que lors de défaites comme celles-ci. Nous devons toujours essayer de voir qu’est-ce qui s’est bien déroulé et garder en tête que le club est sain et qu’il a une équipe compétitive. Ce n’est pas parce que l’on perd à la maison qu’il faille aussitôt tout remettre en question. Le groupe est de qualité et il est donc nécessaire de continuer à travailler les prochaines semaines pour aller chercher des victoires. Nous chercherons toujours à donner notre meilleur dans ce championnat qui est nouveau pour nous. Donc soyons positifs et allons de l’avant !

Une consolation tout de même cette après-midi; le public répond toujours présent…

Oui, voilà. Je crois que les gens qui nous suivent depuis les quelques années de purgatoire ont cette mentalité, la même mentalité que les joueurs qui sont revenus au club, que les jeunes qui ont permis à Neuchâtel Xamax de revenir en Challenge League. En prônant un beau football et en prônant un club qui reste dans une bonne santé, nous savons toujours mettre en avant le collectif et le club au détriment de stars. Il faut savoir que l’on peut compter sur le public. Ils étaient nombreux contre Lausanne lundi soir, ils étaient nombreux ce dimanche après-midi donc à eux de nous suivre que ce soit dans les moments positifs ou dans les moments un peu plus compliqués. Mais je ne me fais pas de souci pour cela; le public nous a déjà soutenus dans le passé.

Merci beaucoup Laurent !

Publicités
About Yves Di Cristino (358 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Politiques à l'Université de Lausanne. Prépare un mémoire en histoire internationale focalisé sur les relations de Guerre Froide et de post-Guerre Froide.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s