Nouveauté

Alain Joseph: « Ce match restera dans ma mémoire »

Le Président du LS est touché par la prouesse de ses joueurs

Les mains sur la tête, le regard émerveillé sur la performance des siens, le Président du FC Lausanne-Sport a eu droit à une incroyable première avec son équipe en championnat. Menés 4-1 à un quart d'heure de la fin du match, les protégés d'Alain Joseph sont finalement parvenus à passer l'épaule (5-4) face à un FC Bienne solide en contre. Interview.

Alain Joseph, le Président du FC Lausanne-Sport, sans mot devant la prestation de ses joueurs. Photo: Oreste Di Cristino

On vous a vu sortir de la pelouse les larmes au yeux. Ce Lausanne-Sport vous plait et en tant que premier match, il fallait gagner…

Absolument, il me plaisait déjà avant ce match. Mais cette rencontre me remplit de beaucoup de joie. Il y a également de l’émotion mais surtout de la joie pour le staff. Ce sont des moments exceptionnels. Quand on entend Xavier Margairaz, qui a connu la sélection nationale, dire qu’il n’avait jamais vécu ça de sa vie, c’est incroyable. En outre, avec plus de 3000 personnes emballées un 18 juillet, c’est un superbe moment. Je sais que le coach ne va pas les lâcher et peut-être que ça annonce une saison durant laquelle on pourra vraiment progresser.

Vous vouliez un projet jeune avec quelques personnalités plus expérimentées comme Alexandre Pasche (auteur d’un doublé). Même si le bilan est court après une seule partie, on peut dire que, pour l’instant, l’objectif est atteint…

Alors, le projet était d’abord focalisé sur la qualité. Je le dis depuis deux à trois mois; quand on a de la qualité de la part de jeunes, vaudois qui plus est, c’est excellent. Ensuite, il y a des jeunes et des moins jeunes. Par exemple, il y a des moins jeunes comme David Marazzi qui n’ont pas joué mais qui portaient un sourire rayonnant dans les vestiaires. Ça m’a beaucoup touché et je trouve que ce sont d’excellents signes. On a un groupe fantastique et le match a été atypique. J’espère qu’on aura pas les mêmes tous les jours mais c’est une victoire dont je me rappellerai vraiment. Et moi qui ai peu de mémoire, cette rencontre va rester figée, c’est sûr.

Un match – vous l’avez dit – sensationnel… Mais qu’est-ce que l’on retient finalement d’un tel score ? La capacité du LS à remonter des situations compliquées ou la facilité par laquelle il a subi des buts ?

Alors, ça c’est le coach (ndlr, Fabio Celestini) qui vous le dira. Certainement que sur les quatre buts pris, il y a certaines choses à corriger et au contraire, sur les cinq marqués, des choses à retirer. Maintenant, je n’ai ni la lucidité, ni la compétence d’analyser techniquement la performance des joueurs. En tout cas, il est vrai que c’est plus un score de hockey que de football. Donc j’appelle tous les supporters du LHC (ndlr, Lausanne Hockey Club) à monter à la Pontaise parce qu’on peut aussi faire du hockey sur la pelouse comme on l’a vu ce soir.

Publicités
About Yves Di Cristino (371 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en Master de Sciences Politiques à l'Université de Lausanne. Prépare un mémoire en histoire internationale focalisé sur les relations de Guerre Froide et de post-Guerre Froide.

1 Trackback / Pingback

  1. Challenge League: une première spectaculaire pour le Lausanne-Sport | leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s