Nouveauté

Fabio Celestini fait revivre le FC Lausanne-Sport

Dupuis offre la victoire de l'espoir pour le LS

Après une semaine relativement mouvementée, le FC Lausanne-Sport s'est littéralement réveillé de sa léthargie en dominant le FC Le Mont à la Pontaise (1-0). À mettre au crédit du nouvel entraîneur Fabio Celestini, son courage à réinsérer la jeunesse au sein de l'effectif et sa verve tactique dans le remodelage de l'équipe. Analyse.

Fabio Celestini a réussi son entrée en lice en tant qu'entraîneur - Photo: Oreste Di Cristino

Après une longue série de revers, le FC Lausanne-Sport a retrouvé le sourire en s’imposant avec la manière face à son cousin du Mont. Énergie, volonté et jeunesse seraient à même de caractériser une rencontre qui a vu triompher le mérite et la qualité de travail. En effet, en seulement trois jours, Fabio Celestini – nommé nouvel entraîneur du LS mardi à la place de l’italien Marco Simone – a entrepris un travail rigoureux et autoritaire pour remettre le club sur les rails. Au final, sa victoire est double car, au-delà des trois points solidement acquis au détriment du FC Le Mont, le nouveau coach a réussi à réconcilier le club avec son public. Une opération somme toute délicate qui demandait beaucoup de bravoure. Une bravoure qu’il faudra néanmoins conserver pour confirmer la bonne impression de l’assistance.

Le LS en plein réapprentissage

« C’est super de s’imposer aujourd’hui (ndlr, samedi 28 mars 2015), ça nous rend heureux et avec cette nouvelle ambiance, ce nouvel entraineur, on voit bien la différence dans la jouerie. » C’est ainsi que Romain Dessarzin commente la victoire de son équipe face au Mont. Le sourire aux lèvres, le Suisse, formé au club, ne lésine pas sur les mots. Il valorise les changements dûment effectués par son nouvel entraîneur et assure avoir la motivation voulue pour l’aider à continuer sur ce chemin. À première vue, le courant est passé entre le staff et l’équipe et cela se ressent sur le terrain. Le Lausanne-Sport a dû réapprendre à gagner et rien n’était gagné. Démotivés et essuyant des déroutes lancinantes, les joueurs lausannois avaient perdu l’envie de jouer au football. La difficulté de la tâche, pour Celestini, a pris forme lors des 20 premières minutes de jeu face au Mont. Déréglé, imprécis et inconscient en défense, le onze de base du LS a du attendre la fin de la première mi-temps pour se rendre véritablement dangereux du côté de la cage de Maxime Brenet. La réorganisation tactique du jeu a pris quelque 40 minutes pour s’adapter, après quoi le LS a commencé à plaire, à jouer et à prendre vie face à une équipe du Mont restée vaillante jusqu’au bout. Les 1’650 spectateurs du Stade de la Pontaise ont recommencé à chanter et ont su pousser leur équipe vers la victoire. Une renaissance parfaite qui consent désormais à l’équipe de regarder à nouveau vers le haut. À nouveau cinquième au classement de la Brack.ch Challenge League, le club de la capitale olympique devra désormais puiser dans ce match pour trouver les ressources nécessaires à sa progression.

L’apport de la jeunesse, les promesses de Celestini

Capture d’écran 2015-03-28 à 21.00.15

Le tournant Celestini a très vite pris de l’ampleur et les effets ont été immédiats. Comme déjà analysé dans un précédent article (ndlr, lire Le FC Lausanne-Sport risque-t-il la 1e Ligue Promotion ?), le retour à une forme plus classique du schéma de jeu lausannois s’imposait. En mettant littéralement à la poubelle la vieille version de Marco Simone – la façade en 3-5-2 – Fabio Celestini a su rééquilibrer le jeu en insérant une formation décidément plus convaincante. En renforçant la base défensive, l’attaque s’est vu enrichie – en 4-5-1, le LS tournait mieux. Le retour de Guillaume Katz sur la feuille de match était logique, tout comme celui d’Olivier Custodio et de Romain Dessarzin, dans le but de rendre à l’équipe une vivacité et une rapidité sans doute omises par l’ancien chef tactique italien. Sur les ailes Chris Malonga retrouve de la fraîcheur et Daniele Romano du souffle. Tous deux actifs dans le processus de reconquête de la victoire, le LS s’est vu revivre. De plus, avec Dessarzin et Custodio –  sans oublier Mohamed Maouche et Ming Yang Yang en sentinelles devant la défense – la jeunesse a fleuri et offert une récompense hautement méritée à la ville entière.

Dans une interview publiée lors de son admission à la tête de l’équipe (ndlr, lire l’interview à Fabio Celestini), Celestini avouait avoir beaucoup de plaisir à travailler avec des jeunes et assurait favoriser la montée des M21 de la formation à la première équipe. Ses promesses sont tenues. Il préfère Kevin Dupuis à Quentin Ngakoutou qu’il ne convoque même pas ce samedi face au Mont et réintroduit avec le plus grand professionnalisme Dessarzin et Custodio, alors relégués en Première Ligue quand la première équipe était sous la direction de Marco Simone. Entré à l’heure de jeu, Romain Dessarzin apporte immédiatement l’apport offensif voulu. Au support de la pointe Kevin Dupuis, le jeune Suisse a démontré une qualité de jeu à la hauteur de son jeune talent, tout comme son compère Olivier Custodio démontrant, quant à lui, une solidité certaine au milieu de terrain. De plus, accoudé par un excellent Mohamed Maouche, entré à la place de Yang à la 61e minute, les jeunes pousses ont apporté une authenticité dans le jeu lausannois, disparue depuis quelques matches de championnat. Reste désormais à cette formation de faire valoir sur le long terme son efficacité et d’assurer la pérennité de sa force.

Advertisements
About Yves Di Cristino (293 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en sciences sociales et politiques à l'Université de Lausanne.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s