Nouveauté

Nadia Roz: « J’ai mangé du Raymond Devos ce soir »

Interview exclusive avec Cléopâtre

Récemment perçue du côté de chez Raymond et Huguette, les deux célèbres personnages de la série "Scènes de ménage" et brillante interprète de Cléopâtre dans "Peplum" sur M6, Nadia Roz a fait escale à Lausanne pour venir présenter son "One Roz Show", son spectacle qui vise principalement à rendre le sourire à son assistance. Bientôt à l'affiche d'un "policier" comme elle l'atteste, la jeune humoriste, comédienne et ravissante imitatrice est à l'interview pour leMultimedia.info.

Nadia Roz à la fin de son spectacle au Lido Comedy & Club – © Yves Di Cristino

Vous bougez beaucoup dans votre spectacle, vous dominez la scène…

Et bien merci. Oui, je bouge beaucoup parce que j’aime bien ça, j’adore être sur scène et parce que la vie est courte. J’en profite donc pour faire la fête.

La vie est courte mais il faut la voir d’un bon œil.

Oui, justement ! Il faut la voir du bon côté. C’est un peu ça le concept. Il faut en profiter donc voyons la vie en rose plutôt que morose. Avec ces jeux de mots, j’ai mangé du Raymond Devos ce soir. (Rires.) Mais sinon il est vrai que j’envisage mon spectacle comme une fête où on est tous ensemble et on partage notre bonheur.

Beaucoup d’imitations aussi ! Vous aimez ça…

Ah oui ! Je fais vraiment tout ce qui m’amuse. Je n’ai jamais imaginé imiter Cristina Cordula (ndlr, experte en mode pour des émissions de la chaîne M6), mais voilà ce soir je l’ai imitée. J’ai un peu l’impression que je me « jean-roucassise » (ndlr, de l’imitateur Jean Roucas). Vous le connaissez ? Sinon j’ai une autre référence: Yves Lecoq. Voilà. Je me « yves-lecoquise »… Mais ne veut vraiment rien dire (rires).

Beaucoup d’apparitions dans des séries à succès (Scènes de Ménage, Peplum, etc…). D’ailleurs ils sont si méchants que ça Huguette et Raymond ?

Ils sont pire (rires). Ils sont comme, en vrai, comme on les voit à la télévision. Ils sont chiants, adorables, attachants, d’une gentillesse exceptionnelle. Ils sont vraiment chouette. Voilà !

Vous tournez un peu partout donc en ce moment.

Ça se passe pas trop mal. Il y a plusieurs propositions qui commencent à tomber. Donc je suis contente. La série « Peplum » avec Jonathan Lambert où je fais Cléopâtre a déclenché plein de choses. J’ai été invitée, il n’y pas longtemps, sur « Salut les terriens » chez Thierry Ardisson et aussi un peu de cinéma. C’est très agréable.

Vous avez fait escale en Suisse, au Lido. C’est la deuxième fois que vous venez, est-ce juste ?

Non. C’est la troisième fois. C’est la deuxième fois avec mon spectacle mais j’étais aussi venue avec un spectacle qui s’appelait le « Connasse Comedy Club » avec mes copines Christine Berrou, Bérengère Krief et Anne-Sophie Girard. Christine Berrou vient le mois prochain au Lido d’ailleurs. Il ne faudra pas la rater. Sinon j’adore le public suisse. C’est toujours des super moments et ça m’est pas mal arrivé de jouer en Suisse parce que j’ai un tourneur, un monsieur qui est chargé de me trouver des dates en Suisse, et c’est toujours très bien. J’avais fait, à titre d’exemple, le festival de Morges-sous-Rire il y a deux ans, j’y avais d’ailleurs gagné le grand prix et c’était vraiment génial. Le public suisse et moi on s’aime. Une vraie histoire d’amour et de chocolat.

Le Lido est une petite salle qui semble vous permettre d’être à l’aise dans l’improvisation. Comment ça se passe ?

Je profite de tous les petits « accidents » en effet. Mais voilà, quand je dis que le spectacle est une fête, c’est justement ça. J’aime beaucoup improviser avec les gens. tenez, par exemple, ce soir, il y avait une pauvre dame qui avait la côte cassée et dont le moindre rire la faisait souffrir. Mais pourquoi elle vient (rires) ? Elle doit être un peu sado maso. Mais voilà, il y a toujours des situations un peu drôles comme celles-ci et quand on est moins nombreux, qu’on est dans des salles plus petites, ça crée plus de connexions je pense et j’ai un tel plaisir à être sur scène, que l’on soit 100 ou 100’000, j’ai envie qu’on fasse la fête de la même manière.

La fête en musique aussi…

La fête en musique, exactement. La fête de tous les sens ce soir. J’aime bien la musique et j’aime bien chanter, j’aime bien danser… Voilà. Il y a, en plus, d’autres projets qui arrivent.

Advertisements
About Yves Di Cristino (292 Articles)
Rédacteur en chef, membre actif de l'Association Suisse des Journalistes Indépendants (CH-Media) et de l'Association vaudoise de la presse sportive (AVPS). Étudiant en sciences sociales et politiques à l'Université de Lausanne.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Christine Berrou: « Je ne crois pas au talent, mais au travail  | «leMultimedia.info
  2. Samedi, les adieux au Lido Comedy & Club (2/2) – leMultimedia.info

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s