Nouveauté

La Kinect pour Windows, une vraie révolution dans le domaine chirurgical

Avec l’évolution de l’imagerie virtuelle médicale, le chirurgien est plus à l’aise dans son travail même quand il s’agit des interventions les plus complexes. Comment le chirurgien peut-il manipuler une souris ou un clavier tout en gardant les mains stériles ? Beaucoup vont répondre en disant qu’il peut demander à une autre personne de le faire à sa place mais pour cela le chirurgien doit se déconcentrer à chaque fois, sachant qu’une intervention peut atteindre plus de 24 heures.

L’équipe de « Microsoft Research » de l’Université de Cambridge a trouvé une solution pour faciliter la tâche des chirurgiens. Après plusieurs mois de travail, celle-ci a enfin été mise au point. Cette vraie révolution médicale a permis de transformer la simple Kinect de Windows qui est normalement utilisée pour contrôler les jeux vidéo sur Xbox 360 en une aide médicale précieuse.

Le principe est simple. Il suffit aux médecins de se mettre devant une Kinect qui contient en elle-même une caméra programmée pour interagir par la reconnaissance des mouvements et d’images. Avec de simples gestes de la main, sans aucun contact physique, l’utilisateur peut modifier, déplacer ou zoomer sur les scanographies, IRM et d’autres matériaux d’imageries médicales. Dans le but de rendre le geste chirurgical plus rapide et avec plus de précision afin de livrer de meilleurs résultats aux patients.

Ce projet a été guidé par Helena Mentis, chercheuse postdoctorale et membre de l’équipe de travail de « Systèmes Socio-Digital » dans le laboratoire de Cambridge, qui travaille sur de nouvelles méthodes en vue d’améliorer la pratique médicale grâce à la technologie. Dès la mise en marché de la Kinect pour Xbox 360 en 2010, Mentis et son équipe ont commencé le travail en étroite collaboration avec les chirurgiens ,ayant comme but de « le tester dans de nombreux hôpitaux de chirurgie cardio-vasculaire ».

Un capteur Kinect pour Windows relié à un grand écran et le tour est joué ! Désormais le médecin peut facilement modifier l’affichage de l’image, la déplacer mais aussi zoomer sur les détails, tout cela sans rien toucher, tout en gardant les mains stériles, ce qui permet un positionnement plus correct et plus rapide des endoprothèses (une sorte de dispositifs médicaux implantables) qui, autrefois, était très complexe à réaliser. La réaction des chirurgiens était bien encourageante vu qu’ils ont adoré l’idée d’être en mesure de contrôler tout grâce à un simple geste de la main ; et surtout que ça va leur permettre de sauver un plus grand nombre de patients.

Après le succès qu’a eu le système d’imagerie Kinect pour Windows dans les interventions cardiaques, son usage s’est étendu. Un exemple est la manipulation des modèles 3D du cerveau pour la neurochirurgie ce qui va permettre d’aller en profondeur dans le cerveau, d’avoir la possibilité de visualiser les lésions cérébrales, dans le but d’en extraire les tumeurs plus facilement.

Advertisements
About Hanaa Ouannas (2 Articles)
Etudiante en médecine à la faculté de médecine d'Alger - Algérie. Algerian Microsoft Student Partner.